Thématiques Épreuves internationales

WTS Montréal : 7 Bleus au départ, 7 en finale 

L’étape de WTCS de Montréal, qui a lieu ce week-end, se déroule sous un format inhabituel dit “Eliminator” : Super Sprint (300-6-1,5). Les séries qualificatives avec repêchages ont eu lieu ce vendredi. Les sept Français engagés ont tous réussi à obtenir leur qualification pour la finale qui aura lieu demain (en début de soirée pour la France). Malgré quelques absences de marque dont les deux premiers des JO de Tokyo, le Norvégien Blummenfelt et le Britannique Yee, les plateaux proposés lors des séries étaient de très bonne qualité.  

WTCS Montréal 13-15 août : Pas de répit pour les Bleus

Quinze jours seulement après la dernière compétition des Jeux Olympiques de Tokyo (l’épreuve de relais mixte), 3 hommes et 6 femmes du top 10 au ranking mondial présents au Japon seront de nouveau sur le pont ce week-end à Montréal (Canada) pour la 3e et avant-dernière étape de la série mondiale (WTCS). La finale du circuit aura lieu le week-end suivant à Edmonton (Canada également). Prévu en juillet et reporté aux 18 et 19 septembre prochains, l’étape de Hambourg sera donc la première épreuve à compter pour la série 2022.

Le relais bleu a fêté sa médaille

Pas de répit pour les Bleus ! De retour en France dans la nuit de dimanche à lundi, les quatre médaillés du relais mixte n’ont même pas pris le temps de dormir.

Léonie Périault se révèle à Tokyo !

Belle surprise à Odaiba ce mardi à Tokyo. Alors qu’elle n’était pas dans les favorites, Léonie Périault marque le triathlon français en terminant 5ème de l’épreuve, meilleure performance chez les femmes aux Jeux Olympiques. C’est dans des conditions météo épouvantables, avec le passage d’une tempête tropicale, que la course olympique s’est jouée. Elle est remportée par Flora Duffy qui décroche la 1ère médaille d’or olympique par les Bermudes tout sport confondu.

Vincent, Dorian et Léo ont tout donné à Tokyo

C’est le Norvégien Kristian Blummenfelt qui s’impose devant le Britannique Alex Yee et le Néo-Zélandais Hayden Wilde. Vincent Luis, meilleur tricolore, prend la 13ème place, Dorian Coninx est 17ème et Léo Bergère 21ème.