Assurance

Votre licence F.F.TRI. vous permet d’être assuré dans votre pratique à l’entraînement et sur une épreuve agréée par la F.F.TRI. (en fonction du type de licence choisie) et uniquement celles-ci.

 

Niveaux de souscription

Avec trois niveaux de souscription possibles, allant de la garantie minimale obligatoire (formule 1 qui inclut – en plus en 2022- la garantie responsabilité civile vélo) la formule 3 qui est également une nouveauté et qui renforce la couverture du pratiquant notamment pour ce qui concerne les frais d’annulation et les dommages au vélo, il appartient à chacun de choisir la formule qui lui paraît la plus adaptée à ses propres besoins.

A noter qu’il est primordial que ce choix soit effectué par le licencié lui-même -ou son représentant légal s’il est mineur-mais en aucun cas par une tierce personne

Déclaration d’accident

Obligations de l’assuré

Sauf cas de force majeure, tout accident doit être déclaré dans les 5 jours à l’aide du formulaire de déclaration disponible en cliquant ici.

Pour faciliter et accélérer la connaissance des déclarations d’accident, vous pouvez entrer en contact directement avec la MAIF :
Par téléphone : 09 78 97 98 99
Par email : declaration@maif.fr en rappelant votre n° de sociétaire 4464742K.
Ce service ne peut se substituer en matière de preuve à l’envoi d’une déclaration écrite de sinistre (selon les procédures normalement applicables), cette dernière restant en toute hypothèse obligatoire.

La non-déclaration ou la déclaration passés les délais ci-dessus entraîne la déchéance de garantie dans la mesure où le retard, non imputable à un cas fortuit ou de force majeure, aura causé un préjudice aux assureurs.

L’assuré doit, en outre :

  • Indiquer dans les plus brefs délais la date, la nature et les circonstances du sinistre, ses causes et ses conséquences, connues ou présumées, le montant approximatif des dommages,
  •  Prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour limiter l’importance du sinistre et sauvegarder les biens assurés. Lorsque les pertes ou dommages sont imputables à autrui, il doit également prendre toutes mesures nécessaires pour conserver à l’assureur le recours, et prêter son concours pour engager les poursuites nécessaires,
  • En ce qui concerne les sinistres susceptibles d’engager une Responsabilité, indiquer les nom et adresse des responsables, personnes lésées et des témoins, transmettre dans le plus bref délai tous avis, lettres, convocations, assignations, actes extrajudiciaires et pièces de procédure qui seraient adressés, remis ou signifiés, à lui-même ou à ses préposés.

Faute par l’assuré de remplir tout ou partie des obligations prévues ci- dessus, sauf cas fortuit ou de force majeure, les assureurs peuvent réclamer une indemnité proportionnée au dommage qui leur aura été causé; soit manquement à ces obligations, soit par l’obstacle fait par lui à leur action.
S’il fait sciemment de fausses déclarations sur la nature et les causes, circonstances ou conséquences d’un sinistre, il est déchu de tout droit à la garantie pour ce sinistre.

Guides MAIF

Guides LICENCIÉS

Guides CLUBS

Guides ORGANISATEURS (hors clubs)

pour les structures qui ne sont pas des clubs F.F.TRI. et qui sont des organisateurs (sociétés commerciales, collectivités, associations…)

Accès des athlètes étrangers affiliés à l’ITU

Tout licencié auprès d’une Fédération étrangère affiliée à l’International Triathlon Union (ITU) peut accéder aux épreuves agréées par la F.F.TRI., hors celles strictement réservées aux licenciés titulaires d’une licence F.F.TRI. (Epreuves Nationales).

Pour ce faire, il doit payer son droit d’inscription ainsi qu’un pass compétition (ce pass est gratuit pour les licenciés de certaines fédérations étrangères de triathlon : Allemagne, Italie, Espagne, Portugal, Belgique, Luxembourg, Angleterre, Danemark, Suisse).

Aucune garantie d’assurance de personne n’étant offerte par la fédération française, il appartient à l’athlète licencié auprès d’une Fédération étrangère affiliée à l’ITU (si la licence de sa propre fédération ne le couvre pas déjà) de souscrire dans son propre intérêt, auprès de l’assureur de son choix, un contrat d’assurance de personnes couvrant les dommages corporels auxquels sa pratique sportive peut l’exposer.

  • Le matériel ne bénéficie d’aucune couverture assurance fédérale :
    les dégâts matériels que l’athlète pourrait causer, à son matériel ou à celui de tiers, ne sont pas couverts par l’assurance responsabilité civile fédérale
  • Les dégâts matériels que des tiers pourraient occasionner ne sont pas couverts par l’assurance responsabilité civile fédérale.