14 septembre 2018

Championnats du Monde, place aux Paratriathlètes, aux Juniors et à la Finale Femmes WTS ! – Gold Coast – Australie

Les championnats du Monde ont bien commencé pour la France avec une médaille d'argent pour Cassandre Beaugrand chez les U23.
Suite des compétitions cette nuit avec le Paratriathlon et les Juniors.

Hanquinquant en leader du paratriathlon

Une fois encore, l’équipe de paratriathlon sera particulièrement attendue. Derrière son leader Alexis Hanquinquant, double champion en titre et grand favori dans sa catégorie PTS4, les postulants aux honneurs ne manquent pas. Médaillée de bronze à Rio et l’an dernier aux Mondiaux, Gwladys Lemoussu en fait partie, tout comme Elise Marc, championne du monde et d’Europe en titre en PTS3. Dans des courses au niveau de plus en plus homogène, les autres Tricolores auront aussi leur carte à jouer pour se hisser sur le podium de leur catégorie.

Nicolas Becker (entraîneur national paratriathlon)

« Tous les athlètes sont opérationnels. L’été a été bon même si très dense avec plusieurs grosses compétitions qui se sont enchaînées. Mais ils ont bien géré cette période et ont progressé avec notamment le soutien des coachs personnels. Alexis Hanquinquant (PTS4) est naturellement le leader de l’équipe. Il a eu une saison difficile avec une gêne tendineuse qui l’a longtemps empêché de s’entraîner à fond en course à pied mais depuis août, il est à nouveau à plein régime. Il va pouvoir se lâcher. Il y va pour gagner et y ajouter la manière. Même s’il faut respecter tous les adversaires, son seul adversaire c’est lui-même.

En fauteuil (PTWC), nous n’avons pas encore eu de médaille internationale mais Ahmed Andaloussi et Alexandre Paviza sont désormais des outsiders pour un podium. C’est la bonne surprise de ces dernières semaines. En PTS5, la catégorie reine où certains concurrents disputent les courses de haut niveau chez les valides, Yannick Bourseaux est outsider mais il a trouvé une botte secrète en natation (bras dans la combinaison qui améliore la glisse).

 

Cela pourrait lui faire gagner les trente secondes qui lui font souvent défaut pour sortir beaucoup plus près des leaders. Enfin, en PTS2, Stéphane Bahier et Jules Ribstein sont en forme et sont capables d’être dans le top 5.

Chez les filles, Elise Marc (PTS3) a été championne du monde l’an dernier et est bien préparée avec notamment des séjours en altitude. Ça devrait se jouer avec son adversaire russe. La concurrence est rude dans la catégorie de Gwladys Lemoussu (PTS5) avec cinq filles pour le podium. Mais elle a fait un super été. Mona Francis dispute son premier championnat du monde (PTWC) et courra sans pression. Elle est là pour prendre de l’expérience. L’objectif d’un top 5 ou 6 est réaliste. Au global, on ne peut pas promettre plus de deux médailles mais ça peut sourire. »

Des juniors en embuscade

Avec chez les filles Pauline Landron, Jessica Fullagar et Célia Merle, respectivement 1re, 3e et 7edes championnats d’Europe, et chez les hommes Arthur Berland, Valentin Morlec, Paul Georgenthum et Boris Pierre, tous performants ces derniers mois à l’échelle continentale, les Bleuets ont également les moyens de ramener des médailles chez les juniors, comme souvent par le passé (Dorian Coninx et Raphaël Montoya, les deux derniers juniors Tricolores sacrés, en 2013 et 2014).

Finale Femmes WTS

Dans la course féminine, sixième l’an dernier en U23, Léonie Périault dispute son premier Championnat du monde chez les Elites. Sa cinquième place en WTS à Leeds a montré qu’elle pouvait se glisser aux avant-postes. Même s’il sera difficile de s’immiscer dans la lutte pour le titre entre l’Américaine Katie Zaferes et la Britannique Vickie Holland, la Pisciacaise a les moyens de jouer un rôle.

 

Programme

Vendredi 14 septembre

23h00 (vendredi) : Paratriathlon

Samedi 15 septembre

01h20 : Paratriathlon
03h30 : Juniors Femmes
05h15 : Juniors Hommes
07h06 : Finale Femmes WTS (Elite)

Horaires en heure française, ajouter 8 heures pour l’heure locale.

Sélection Française

Juniors

Hommes : Arthur Berland (Sartrouville), Paul Georgenthum (Mulhouse), Valentin Morlec (Saint-Etienne), Boris Pierre (Saint-Raphaël)
Femmes : Jessica Fullagar (Seynod), Pauline Landron (TCG 79 Parthenay), Célia Merle (Issy

Paratriathlon

Hommes : Ahmed Andaloussi (PTWC, La Tribu 64), Alexandre Paviza (PTWC, Nantes), Stéphane Bahier (PTS2, Laval), Jules Ribstein (PTS2, Molsheim), Alexis Hanquinquant (PTS4, Rouen), Yannick Bourseaux (PTS5, Montluçon)
Femmes : Mona Francis (PTWC, Saint-Herblain), Elise Marc (PTS3, Vallons de la Tour), Glwadys Lemoussu (PTS5, Saint-Jean-de-Monts Vendée)

Elite

Léonie Périault (Poissy Triathlon)

Pour suivre les courses :
https://triathlonlive.tv/goldcoast/

Diffusion sur la chaîne l'Equipe
Course Elite Femmes
samedi 15 septembre, 12h45 en différé

1c910064248efe79ac7051f0a75214c0ccccccccccccccccccccccccccccc