7 juillet 2018

Céline Bousrez et Sébastien Fraysse, nouveaux champions de France distance L

Le triathlon de l’Ardèche accueillait cette année les championnats de France de triathlon distance L. Autour du village de Saint-Martin d’Ardèche, ils étaient plus de 800 triathlètes à s’élancer dans la rivière pour 3000 mètres de natation avant de prendre le vélo pour parcourir 80 kilomètres et finir par 20 kilomètres de course à pied. Le tout dans un décors typique de la région, entre village à flanc de falaise, pont suspendu et grande chaleur, il a fallu s’accrocher pour aller au bout et décrocher le titre national.

Sébastien Fraysse, tout devant
Avec un départ à 9h du matin et les grosses chaleurs des derniers jours, le suspense quant à l’autorisation de porter la combinaison dans l’eau a duré jusqu’au bout. A 8h du matin, soulagement pour tous les concurrents, l’eau est mesurée à 24 degrés tout juste, permettant le port de la combinaison. Une bonne nouvelle qui a bien réussit à Sébastien Fraysse (Versailles Triathlon). A 31 ans, cet ancien nageur de formation, s’est senti particulièrement à l’aise pour sortir de l’eau seul en tête avec plus de 3 minutes d’avance sur son premier poursuivant. Une avance qu’il est parvenu à conserver presque tout le long de la course sans savoir où se situaient ses concurrents.

Pourtant, derrière, la jeunesse a tenté de réduire l’écart à l’image de Titouan Scheunemann (Besançon Triathlon). A 19 ans, le junior a fait parler sa fraîcheur malgré une sortie du parc à vélo à midi sous une chaleur accablante. Après 20 kilomètres sur la partie cyclisme, Titouan pointe à 2 minutes et 15 secondes de Fraysse. A ce moment là, Kevin Rundstadler (AS Monaco Triathlon) est 3ème à 3 minutes de la tête, suivi de Manuel Roux (Groupe Triathlon Vesoul Haute Saône) et Bertrand Billard (Triathl’Aix).

Mais devant, Sébastien Fraysse ne laisse aucune chance à ses concurrents et parvient à partir encore seul en tête sur la course à pied. Grâce à une belle fin de parcours à vélo, Bertrand Billard, sort de l’aire de transition en 2ème position avec seulement 2 minutes et 20 secondes de retard. Mais la dernière partie est compliquée pour le double champion du monde de la discipline qui traine une blessure depuis quelques temps. Compliqué également pour Kevin qui finit par abandonner. Impossible, donc, de rattraper le vice-champion de France 2016 qui s’empare du titre de champion de France 2018 après 4 heures et 11 minutes de course. Le jeune Titouan Scheunemann devient vice-champion de France devant son coach Manuel Roux qui complète le podium. Bertrand Billard termine 15ème dans la difficulté, à 20 minutes du vainqueur.

Céline Bousrez, en patronne
Elle faisait partie des favorites du jour, Céline Bousrez (Triathlon du Pays Grassois) a tout donné pour aller chercher le titre. Dès la natation, celle qui avait fini 3ème en 2016 est en difficulté et sort de l’eau en 12ème position. Devant c’est la jeune Léna Berthelot Moritz (Vallons de la Tour Triathlon) qui prend la tête. A 21 ans, la triathlète s’étonne même de sa course à vélo où elle parvient à conserver la première place. Derrière, Céline Bousrez attaque et remonte progressivement ses concurrentes pour prendre la 3ème place derrière Alice Meignié (US Ivry Triathlon). Tout va se jouer sur la course à pied afin de déterminer l’ordre du podium. A 40 ans, la championne de France de duathlon laisse parler son expérience et sa détermination pour aller chercher la victoire finale. Céline Bousrez s’impose en 4 heures 46 minutes et 14 secondes. La jeune Léna a donc fini par céder du terrain et laisse même échapper Alice qui devient vice-championne de France 30 secondes devant elle. Jusqu’au bout de l’effort, elles terminent avec le sourire et les yeux remplis de belles images aux couleurs de l’Ardèche.

Tous les résultats : http://prod.chronorace.be/angular/results.html#/quickresults/1186398816237077/group/20969/liveligne/17724

558f62c4e520e587e320f05ab7634f47___________________________