4 juin 2018

Une Jeunesse au Zénith – Chpts de France Jeunes de Triathlon

Les championnats de France Jeunes de Triathlon 2018 se sont déroulés sous le soleil de Vesoul ce dimanche. Les meilleurs triathlètes minimes, cadets et juniors, filles et garçons, se sont succédés pour se voir couronnés à l’issue de courses qui ont révélé de jeunes talents prometteurs. Le tout sous les yeux d’un parrain d’exception puisque le récent champion de France toutes catégories, Vincent Luis, était présent pour les encourager et remettre les médailles aux Juniors.

Minimes : Léo Fernandez et Appoline Foltz, nouvelles pépites.

Les garçons ont ouvert le bal dès 8h30 pour s’élancer dans une eau à 24 degrés. Pas de combinaison donc mais déjà des épaules bien échauffées pour parvenir à se placer correctement sur la plage du lac de Vaivre. Plus de 120 triathlètes ont joué des coudes pour prendre le meilleur départ et parcourir les 400 mètres de natation du format XS réservé à la catégorie.
Et après moins de 6 minutes de course c’est Alexis Tontini (Tricastin Triathlon Club) qui sort en tête de la première transition, devant Léo Fernandez (Saint-Raphaël Triathlon) qui le suit de très près.
Mais à vélo, c’est Léo qui se place devant et creuse l’écart pour se retrouver seul à une dizaine de secondes de ses poursuivants à mi-parcours. A la fin du 2ème tour, il se retrouve même avec 18 secondes d’avance sur un groupe d’une trentaine de poursuivants.
Le champion de France d’aquathlon 2017 ne lâche rien et parvient à conserver la tête de la course jusqu’à la fin. Il boucle les 10 kilomètres de vélo en 15 minutes et 10 secondes puis achève les 2,5 kilomètres de course à pied en 8 minutes et 46 secondes. Il devient donc champion de France Minime avec un chrono de 30 minutes et 20 secondes. Il s’impose devant Mateo Vidal (Sardines Triathlon) et Sam Maisonobe (Stade Français).
Côté clubs, les Sardines Triathlon remportent le titre devant Valence Triathlon et Metz Triathlon.

Les filles ont très vite pris le relais pour profiter des conditions idéales du matin pas encore trop chaudes… Très rapidement, le club de Metz Triathlon impose ses couleurs avec la Belge Hannah Chauveheid qui sort en tête du parc à vélo devant Catelle Mourgues (ECA Chaumont Triathlon Duathlon) et Salomé Barret (Stade Poitevin Triathlon).
A vélo, Catelle impose son rythme et prend une légère avance alors que derrière, le club de Metz frappe fort en plaçant 3 filles dans le top 10.
Mais très vite les triathlètes se retrouvent aux avants postes et c’est un groupe de 8 filles qui entre ensemble dans l’aire de transition avec 14 secondes d’avance sur leurs poursuivantes.
Et sur la ligne d’arrivée c’est Appoline Foltz (Metz Triathlon) qui parvient à s’imposer avec seulement 4 secondes d’avance sur Catelle Mourgues. Léonie Douche (Metz Triathlon) complète le podium de ce championnat de France.
Les messines en force remportent également le titre par équipe devant l’AS Muret Triathlon et Poissy Triathlon.

Cadets : Baptiste Passemard et Emilie Noyer sortent du lot

La température monte sur Vesoul en cette matinée très largement ensoleillée et c’est au tour des cadets de prendre le départ. Cette fois le format et change : 750 mètres de natation, 20 kilomètres à vélo et 5 kilomètres de course à pied, c’est ce qui attend également les juniors cet après-midi.
A la sortie de l’eau, les garçons défilent un par un avec quelques cassures déjà significatives. Ils sont deux à très vite prendre la course en main dès le début du vélo : Tao Jouineau (Dijon Triathlon) et Rémi Fernandez (Saint-Raphaël Triathlon), frère du nouveau champion de France chez les minimes. Les 2 garçons comptent 28 secondes d’avance sur leurs poursuivants après les 2 premiers kilomètres et conserveront cet écart jusqu’à l’aire de transition. Mais à la sortie de la T2, gros changement devant et c’est un nouveau duel qui s’empare de la course à pied. Baptiste Passemard (Tri Val de Gray) et Baptiste Massot (Montluçon Triathlon) mènent dès la première boucle.
Un duel qui s’achève en faveur de Baptiste Passemard qui s’impose donc devant son grand adversaire du jour qui franchira la ligne d’arrivée 10 secondes plus tard. Paul Lebois (Endurance 72 Triathlon) complète le podium.
Grâce à Simon Brassard (4ème) et Lucas Jouin (5ème), le club de Valence Triathlon remporte le classement par équipe. Metz Triathlon prend la 2ème place devant Gravelines Triathlon.

A midi, la chaleur s’est abattue sur Vesoul et les cadettes ont connu des conditions de course plus compliquées… Même la température de l’eau augmente ce qui annonce de nouvelles difficultés pour les organismes. A la première transition, elles sont deux filles à sortir plus rapidement : Emma Lombardi (Vallons de la Tour Triathlon) et Zoé Réveillon (Metz Triathlon) partent devant à vélo, suivies de près par Suzanne Henry (Metz Triathlon) et un groupe de poursuivantes.
A vélo, elles sont 9 à prendre les choses en main et creusent progressivement l’écart pour prendre 50 secondes d’avance à 3 kilomètres de la 2ème transition. Parmi ces filles, Metz Triathlon est bien placé.
Mais la course à pied va là aussi relancer la donne. Emma Lombardi semble aussi bien s’en sortir sur terre que dans l’eau et mène dans la 1ère boucle. Mais derrière, sa compatriote Emilie Noyer pousse encore plus fort et vient chercher la victoire finale. Lena Vaillier-François (Besançon Triathlon) complète le podium.
Au classement par équipe, Metz Triathlon confirme sa bonne stratégie et s’impose devant Poissy Triathlon et Dijon Triathlon.

Juniors : Pauline Landron et Arthur Berland un cran au-dessus.

Vincent Luis avait prévenu hier : « il faut partir doucement pour mieux gérer l’effort sous la chaleur annoncée ». Un conseil qu’il a fallu appliquer à la lettre tout l’après-midi, et particulièrement pour les filles chez les Juniors dont la course partait à 14h.
Elles sont 4 à imposer leur expérience dès la sortie de la natation : Pauline Landron (TCG 79 Parthenay), Emma Ducreux (Dijon Triathlon), Jessica Fullagar (Les Alligators Seynod Triathlon) et Célia Merle (Issy Triathlon). A vélo c’est un véritable relais qui s’organise. Une cinquième fille vient même s’ajouter à l’organisation du groupe de tête: Julie Iemmolo (TCG 79 Parthenay). Aucune inquiétude pour ce groupe qui compte plus d’une minute d’avance sur leurs poursuivantes tout au long des 20 kilomètres. A la sortie de la 2ème transition, Emma et Pauline partent devant, Jessica et Délia suivant de près le duel. Mais sur la dernière boucle, Pauline accélère et prend seule la tête devant Délia Merle qui pointe à 35 secondes à un kilomètre de l’arrivée. Après une belle lutte entre les 4 filles sur une bonne partie de la course, l’arrivée se fera finalement à distance. Pauline Landron remporte le titre Junior. Jessica Fullagar prend la 2ème place à 1 minute et 13 secondes de la championne de France, Emma Ducreux complète le podium.
Issy Triathlon s’impose au classement par équipe devant Vallons de la Tour Triathlon et Dijon Triathlon.

Dernière course du jour, et pas des moindres… A 16h, les Juniors garçons ont eu droit au soleil le plus plombant de la journée. Grosse motivation de la part de la centaine de triathlètes à prendre le départ pour se jeter dans une eau autour des 26 degrés. Une natation qui profite à Valentin Morlec (ASM Saint-Etienne Triathlon 42) qui repart en tête de l’aire de transition. 5 secondes derrière on retrouve Gulhem Mourier (Beaune Triathlon) et Paul Georgenthum (ASPTT Mulhouse Tri). A vélo, ils sont 6 à former un groupe de tête avant de se faire rattraper par leurs 4 poursuivants. Et pendant toute la partie cyclisme ils seront 10 à mener la flotte à une dizaine de secondes du groupe de chasse. Mais un garçon va tenter de se démarquer. Arthur Berland (EC Sartrouville) lance une attaque à quelques centaines de mètres du parc à vélo. Il prend une légère avance qu’il va très vite perdre à cause d’une mauvaise transition et d’un vélo qu’il peine à accrocher correctement avant de repartir. Finalement il ressort de l’aire avec 4 petites secondes d’avance sur ses poursuivants emmenés par Axel Hamon (Poissy Triathlon).
La course à pied s’annonce donc décisive… et malgré la chaleur accablante, Arthur Berland s’accroche à son rêve de victoire et de premier titre. C’est chose faite, il devient champion de France devant Valentin Morlec qui franchit la ligne d’arrivée 7 secondes plus tard. Paul Georgenthum prend la 3ème place.
Par équipe, Montpellier Triathlon monte sur la première marche du podium, devant Poissy Triathlon et Issy Triathlon.

Tous les résultats sur : https://my.raceresult.com/98085/results?lang=fr

Anne ODRU

c815e153cb278928419b7895918e7560EEEEEEEEEEEE