12 avril 2019

Championnat de France Individuel Jeunes de Triathlon : les forces en présence

Après Bondoufle, c'est la ville de Noyon (Oise) qui accueillera les championnats de France des jeunes cette année. L'épreuve, organisée par le club de Noyon Triathlon, aura lieu dimanche, le lendemain des épreuves réservées aux adultes. Voici l'état des forces en présence catégorie par catégorie.

Minimes filles

Deux grandes favorites se détachent dans cette catégorie : Raphaëlle Lucas (Lys Calais Triathlon) et Catelle Mourgues (E.C.A Chaumont).

Les deux filles ont récolté plusieurs médailles l'an passé : l'or en aquathlon et l'argent en triathlon pour Raphaëlle, l'argent en triathlon et aquathlon et le bronze en duathlon pour Catelle. La lutte pour le bronze devrait opposer les Messines Léonie Douche (4e en triathlon l'an passé) et Hannah Chauveheid (3e en triathlon en 2018), la Bisontine Ilona Hadhoum (3e en aquathlon l'an passé et 1re du Class Triathlon dans sa catégorie) et la Seynodienne Manon Laporte (2e chez les benjamines en aquathlon en 2018 et 2e du Class Triathlon dans sa catégorie).

Minimes garçons

Sans aucun doute la catégorie la plus difficile à décrypter. Nous dégagerons timidement quatre favoris : le Cyprianenque Maël Piorun (lauréat de sa demi-finale régionale), le Rémois Adam Fouchal (3e en aquathlon l'an passé), le Chartrois Tom Terrier Gueneret (5e en aquathlon l'an passé) et le Beauvaisien Nathan Merciris (3e du Class Tri dans sa catégorie). Mais d'autres athlètes peuvent se révéler dans cette course.

Cadettes

Sacrée récemment championne de France en cross-country et médaillée d'or en triathlon, Émilie Noyon (Vallons de la Tour) sera la concurrente à battre.

Ses principales rivales devraient être la Valentinoise Lola Sauvet (3e en aquathlon et 4e en triathlon l'an passé), la Pisciacaise Anne Saillour (titré chez les minimes l'an passé, photo ci-dessous), la Messine Appoline Foltz (titrée en triathlon chez les minimes en 2018), la Mancelle Zoë Lepoittevin (6e en triathlon l'an passé) et la Vésulienne Candice Denizot (4e en aquathlon l'an passé).

Cadets

Pas de grand favori dans sa catégorie. Médaillé d'argent l'an passé, Kilian Carpentier (Lys Calais Triathlon) essaiera de décrocher l'or cette fois. Deux de ses principaux rivaux ont, de leur côté, déjà eu la chance d'endosser un maillot bleu blanc rouge : Baptiste Cartieaux (Sannois Franconville) 1er minime l'an passé et Léo Fernandez (Saint-Raphaël) 1er minime en triathlon et en aquathlon en 2018.

Respectivement 2e et 3e chez les minimes en triathlon l'an passé, Matéo Vidal (Sardines Triathlon) et Sam Maisonobe (Issy) comptent bien eux aussi se retrouver une nouvelle fois sur la boîte. Idem pour le Messin Tom Titotto Merlot (Metz) médaillé de bronze de cette même course chez les minimes en 2018. À suivre aussi de près Rémi Fernandez, le frère aîné de Léo (2e en aquathlon l'an passé), Damien Andrada (Triathlon Toulouse Métropole) 3e en aquathlon l'an passé et 1er de sa catégorie au Class Triathlon et Briac Tencé (TC Val) titré chez les minimes en 2017.

Juniors femmes

Quatre candidatures semblent se détacher dans cette catégorie : Juliette Noyer (Vallons de la Tour) médaillée de bronze en 2018, sa coéquipière Emma Lombardi médaillée d'argent chez les cadettes en triathlon en 2018, Léna Vaillier François (Dijon) 3e en triathlon chez les cadettes l'an passé et Suzanne Henry (Metz) médaillée d'or en aquathlon et d'argent en duathlon chez les cadettes en 2018.

Juniors hommes

Le plateau sera de grande qualité dans cette catégorie. Vice-champion du monde en triathlon l'an passé à Gold Coast, Paul Georgenthum sera le logique favori. Mais l'an passé, le Mulhousien s'était fait battre par Boris Pierre (Triathl'Aix) lors de cette même course. 
L'Alsacien avait pris sa revanche en triathlon boutant hors du podium le Provençal (NDLR : ils avaient fini respectivement 3e et 4e).
Titré chez les cadets en triathlon et argenté en duathlon l'an passé, Baptiste Passemard (Tri Val de Gray) essaiera de jouer les arbitres. Peuvent être cités comme outsiders : Virgile Saint-Omer (Côte d'Opale) sacré chez les cadets en 2018, Maxime Saint-Martin (Saint-Quentin-en-Yvelines) médaillé de bronze chez les minimes en 2018, Thomas Rivet (Mach 3) 5e en triathlon l'an passé, Guillaume Hay (Ste Geneviève) 6e l'an passé et Paul Lebois (Saint-Jean-de-Monts) 3e cadet en triathlon en 2018.

Start-lists : cliquez ici

Programme

Dimanche 14 avril

  • Minimes filles : 9h00 (Distance XS)
  • Minimes garçons : 10h00 (Distance XS)
  • Cadettes : 11h00 (Distance S)
  • Cadets : 13h00 (Distance S)
  • Juniors filles : 14h30 (Distance S)
  • Juniors garçons : 16h00 (Distance S)

Source : Triathlète Magazine

Ne manquez rien de la compétition, toutes les courses sont à suivre en live sur twitter.

590092b27c688eba38b92acf1c9cb459**********************