14 avril 2019

Retour sur le Championnat de France Individuel de Duathlon – Distance S

Duathlon - Femmes

C'est par un temps plutôt ensoleillé, mais avec un mercure assez bas, que les 260 concurrents des championnats de France de duathlon distance S ont croisé le fer aujourd'hui à Noyon (Oise). L'épreuve était organisée par le club local, le Noyon Triathlon.

Après la course réservée aux V2 hommes et +, c'était aux tour des femmes d'entrer en scène. Sandra Levenez est décidément inoxydable. À bientôt 40 ans (elle les aura dans quelques mois), l'Isséenne a remporté son 9e titre de  championne de France de duathlon Courte Distance. La championne du monde 2014 a facilement dompté les deux jeunes sociétaires du Stade Français, Garance Blaut et Marion Legrand qui l'avaient pourtant battue lors de la première étape du Grand Prix à Paillencourt. La Francilienne a parfaitement mené sa barque lors de ce championnat de France. Dès le coup de pistolet du starter, elle part telle une balle, imprimant un rythme d'enfer à la course à pied initiale de 4,8 km. Seules Garance Blaut et Marion Legrand parviennent à rester dans sa foulée. Cette dernière concède un peu de terrain dans les derniers hectomètres.

Ayant des difficultés à mettre son casque, la Stadiste reperd quelques précieuses secondes durant la transition. Derrière ce trio, on retrouve un groupe comprenant notamment Julie Sylvain (Montreuil), Louise Thébault (Issy), Marion Gay Pageon (Tritons Meldois), Lucie Lang (Côte d'Opale) et Marion Vétillard (Poissy).

Pendant ce temps, Sandra Levenez et Garance Blaut poursuivent leur cavalier seul. La tenante du titre sait pertinemment qu'elle a intérêt à rouler pour empêcher le retour de la 2e stadiste. L'écart avec cette dernière ne fera qu'enfler au fil des tours. Derrière Marion Legrand, une autre Marion, Gay Pageon a lâché les rivales qui l'accompagnaient. C'est finalement avec une avance de 47 secondes que les fuyardes rejoignent T2 après 18,6 km menés tambour battant. Marion Legrand est toujours la première poursuivante. De son côté, Marion Gay Pageon s'est fait rejoindre par un petit groupe. Auteure d'une transition rapide, Sandra Levenez prend d'entrée une dizaine de mètres d'avance sur Garance Blaut. La cause est entendue. Sandra Levenez peut filer vers son 9e maillot bleu blanc rouge. L'argent revient à Garance Blaut et le bronze à Marion Legrand.

Le Top 5 est completé par Marion Gay Pageon et Marine Vétillard (Poissy). Cette dernière hérite du titre U23 devant Lucie Lang (Côte d'Opale) et Julie Iemmolo (TCG 79 Parthenay), respectivement 6e et 9e au scratch.

 

Duathlon - Hommes

Les hommes (jusqu'à la catégorie V1) ont à leur tour été libérés par le starter sous les coups de 16h30.

Et un, et deux et trois... sur la boîte. Le club de Metz a trusté toutes les marches du podium lors de cette course. Lauréat de l'épreuve pour la 2e fois (après 2017), Yohan Le Berre a nettement devancé ses deux coéquipiers Nathan Guerbeur et Benjamin Choquert.

La formation lorraine n'avait a priori qu'un seul adversaire à museler, Benoît Nicolas, triple champion de France par le passé. Mais le Gonfrevillais n'a rien pu faire face à l'armada mosellane, devant se contenter d'une médaille en chocolat.

Dès le coup de pistolet, les Messins ont très vite douché les chances de succès du champion du monde, imprimant un rythme d'enfer à la course.Un peu plus long à se mettre en jambes, Benoît Nicolas n'a pas été en mesure de prendre la roue de Yohan Le Berre et de Nathan Guerbeur, échappés dès le début du vélo.

Au contact des deux échappés à l'issue de la 1re course à pied, Benjamin Choquert, Krilan Le Bihan (Palaiseau) et Alexandre Bourgeois n'ont pas réussi à eux non plus à intégrer l'échappée de tête.Tous trois se sont faits rapidement avaler par un gros peloton.Grâce surtout aux relais appuyés de Yohan Le Berre, les fuyards prennent très vite du champ sur leurs rivaux. Malgré les efforts de Robin Moussel (Évreux), ceux-ci ne reprendront pas le moindre pouce de terrain aux leaders. C'est donc avec une avance substantielle de 45'' que le duo rejoint T2. Victime de débuts de crampes, Nathan Guerbeur est contraint de laisser filer Yohan Le Berre, qui file vers un 2e sacre national.
Courageux en diable, le jeune U23 conserve l'argent malgré le retour tonitruant de Benjamin Choquert. Le Palaisien s'empare par la même occasion de la médaille d'or dans sa catégorie (NDLR : l'argent sera pour Krilan Le Bihan et le bronze pour le Montois Arthur Berland). Le bronze tombe dans l'escarcelle du tenant du titre Benjamin Choquert. Le podium est donc totalement messin.

Nous vous communiquerons ultérieurement les podiums des groupes d'âges.

 

PODIUMS

Femmes

Scratch

  1. LEVENEZ Sandra - ISSY TRIATHLON - 00:57:04
  2. BLAUT Garance - STADE FRANÇAIS -  00:57:29
  3. LEGRAND Marion - STADE FRANÇAIS - 00:58:20

U23

  1. VETILLARD Marine - POISSY TRIATHLON - 00:58:50
  2. LANG Lucie - COTE D'OPALE TRIATHLON CALAIS SAINT OMER - 00:59:08
  3. IEMMOLO Julie - T.C.G. 79 PARTHENAY- 00:59:41

 

Hommes

Scratch

  1. LE BERRE Yohan - METZ TRIATHLON - 00:49:35
  2. GUERBEUR Nathan - METZ TRIATHLON - 00:50:01
  3. CHOQUERT Benjamin - METZ TRIATHLON - 00:50:07

U23

  1. GUERBEUR Nathan - METZ TRIATHLON - 00:50:01
  2. LE BIHAN Krilan - US PALAISEAU TRIATHLON - 00:50:31
  3. BERLAND Arthur - ST JEAN DE MONTS VENDEE - 00:50:38

 

Retrouvez l'ensemble des résultats sur le lien suivant :

Résultats - Championnat de France Individuel de Duathlon 2019

 

Photos 

Crédit photos : Christophe Guiard / Triathlete Magazine

3ad7aa5a01a67853b57faff6c2925cb8>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>