6 septembre 2019

Le Grand Prix de Triathlon de Quiberon en direct sur la chaîne l’Equipe

Samedi 7 septembre, le Grand Prix de Triathlon fait sa rentrée à Quiberon avec une diffusion des courses, en direct sur la chaîne l'Equipe, à partir de 11h55.

Rendez-vous incontournable du circuit depuis 2014, la presqu'île bretonne a été, l'an dernier, particulièrement favorable aux équipes de Poissy Triathlon qui avaient raflé la mise en individuel (Léonie Périault 1ère, Cassandre Beaugrand 2ème, Sandra Dodet 3ème, Dorian Coninx, 2ème) et clubs; l'équipe féminine et l'équipe masculine ayant remporté la victoire sur cette étape.

Cette année, les vainqueurs individuels 2018 - Léonie Périault et Pierre Le Corre - sont de retour en grande forme, après leur participation au Test Event de Tokyo cet été. 

Mais le Grand Prix de Triathlon est avant tout une course d'équipe et à ce jeu, la lutte sera donc relativement serrée sur cette quatrième étape du circuit.

Du côté des courses Grand Public, plus de 1500 participants sont attendus sur la Grande Plage de Quiberon.
Les courses débuteront le samedi avec un triathlon XS et des épreuves jeunes. 
Dimanche 08 septembre, place aux traditionnels triathlons Distance S et M qui, comme chaque année, affichent complet.

Chez les Femmes

Les 16 équipes féminines seront les premières à s'élancer (12h00) pour 750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied.
Le club leader au classement général, Poissy Triathlon, privé de certaines de ses têtes d'affiche, aura fort à faire face à son challenger Metz Triathlon qui opère une saison régulière (2ème à Châteauroux, 3ème à Muret) et s'est imposé sur l'étape de Dunkerque. 

Le club francilien a décidé de frapper fort en alignant, aux côtés de Léonie Périault, ses athlètes internationales : l'Américaine Taylor Spivey (2ème sur la WTS d'Abu Dhabi et 3ème sur la WTS de Yokohama), l'Australienne Natalie Van Coevorden.

De son côté, l'équipe messine, affichera une équipe réduite puisque trois de ses top athlètes seront absentes car engagées sur la Coupe de Banyoles (Espagne). Bien que réduite en nombre, l'équipe messine une composition de haut niveau

Issy Triathlon, actuellement 3ème aura pour objectif de conserver sa place sur le podium clubs. Après un début de saison très prometteur (3ème à Châteauroux et 2ème à Muret), le club tentera une nouvelle fois le podium sur cette quatrième étape en s’appuyant notamment sur Emilie Morier, récente championne du monde U23, Celia Merle et la Russe Elena Danilova pour se positionner et prendre le maximum de points avant la finale de La Baule.

À surveiller également, le Tri Val de Gray, qui affiche tout de même de belles ambitions et comptera notamment sur Jessica Fullagar (médaillée de bronze au championnat du monde de Triathlon en catégorie Junior), la Hongroise Zsofia Kovacs, l'Italienne Béatrice Malozzi et la Japonaise Yuko Takahashi qui participera à son premier Grand Prix.

Chez les Hommes

Les hommes prendront le départ à 13h30. Les Pisciacais, 1er au classement général provisoire et qui réalisent un sans faute depuis le début de saison, ne comptent pas se voir détrôner. En effet, le club francilien s'est imposé sur les trois premières étapes du circuit et affichera une nouvelle fois son trio de choc composé d'Anthony Pujades, Dorian Coninx et Antoine Duval. Le club vendéen, à dix points des Pisciacais, sera également à suivre de près sur cette nouvelle étape.

Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon, actuellement 5ème au général, pourra compter sur le Français Léo Bergère qui affiche des résultats à l'international très prometteurs (8ème au ranking mondial). Sur cette étape de Quiberon, il sera accompagné de l'Espagnol Francesc Godoy et du Portugais Joao Pereira. Brice Daubord et Max Stapley compléteront l'équipe.

Les Montpelliérains, actuellement 4ème au général, au coude à coude avec St-Jean-de-Monts, seront en chasse pour revenir sur le podium avant la finale à la Baule. A cette occasion, l'équipe a fait appel à Pierre Le Corre (vainqueur de l'étape en individuel en 2018). Le Français aura à ses côtés ses compatriotes Simon Viain et Quentin Barreau ainsi que le néo-zélandais Ward .

Le Triathlon Club de Liévin, 3ème au général essaiera de jouer les troubles fêtes et de resserrer les écarts avec le leader du classement. Le club s’appuiera notamment sur l'Espagnol David Castro, l'Autrichien Alois Knabl, l'Australien Brandon Copeland et le Français Raoul Shaw. Une belle bataille en perspective se prépare pour toutes les équipes. L'idée étant pour chacun d'accumuler le maximum de points avant d'arriver sur la finale qui affichera un coefficient supérieur à celui des étapes précédentes.

L'équipe des Sables Vendée Triathlon, 2ème du classement général après 3 podiums d'étape cette saison, pourra notamment s'appuyer sur le Belge Jelle Geens, le Russe Igor Polyanski et les Français Hugo Benoist et Maxime Poras dans l'objectif de garder l'avantage sur ses challengers dans la course au podium.

Plus d'infos

Horaires

Samedi 7 septembre 

  • 12h00 : Départ Femmes
  • 13h30 : Départ Hommes 

Start lists provisoires

A suivre en direct à partir de 11h55 sur la chaîne l'Equipe 

2ecd25a5773ef4698b18d99b7433057c6666666666666