4 septembre 2018

Retour sur les championnats de France de Paratriathlon 2018

La commune de Gravelines a accueilli ce dimanche 2 septembre, pour la deuxième année consécutive, le championnat de France paratriathlon. Les épreuves grand public du Triathlon et du Triath’elles de Gravelines, organisées par le club Gravelines Triathlon, ont servi de support pour cet événement.
Les conditions idéales étaient réunies sur le PAarc de rives de l’Aa pour faire de ce championnat un grand succès : soleil, ambiance chaleureuse et cadre de course très plat et parfaitement sécurisé;

Contexte

Le Championnat de France est la seule course française de paratriathlon organisée en open. Aucune sélection n’est nécessaire pour y prendre part et c’est ainsi le plus gros rassemblement de paratriathlètes français, avec une participation en constante progression et de plus en plus de concurrence, notamment au niveau féminin.
C’est le contexte idéal pour détecter de nouveaux potentiels pour l’Equipe de France, sachant que la Fédération Française de Triathlon compte 120 licenciés en paratriathlon mais peu de compétiteurs.
Quatre des neufs paratriathlètes de l’équipe de France sont d’ailleurs prévus au départ, avant leur envol pour le championnat du monde à Goldcoast (Australie) en fin de semaine suivante : Gwladys LEMOUSSU (PTS5), Alexis HANQUINQUANT (PTS4), Alexis PAVIZA (PTWC) et Jules RIBSTEIN (PTS2).

Au programme pour les concurrents : un parcours de natation de 750 mètres dans le bassin d’aviron de Gravelines suivi de 4 boucles de 5140 mètres en vélo et enfin un peu plus de 4700 mètres de course à pied autour du bassin où ils ont nagé. Bien que sur le même site que l’an dernier, des modifications ont été faites sur ce parcours de championnat, ce qui rajoute « un peu de piquant », comme nous le confie Antoine Besse (athlète en catégorie PTS5) la veille.

Lancement de course

Sur les 39 coureurs inscrits cette année, nous en retrouvons 37 sur la ligne de départ.
La course est lancée à 11h pour les athlètes non-voyantes (PTVI1) Annouck CURZILLAT et Meriem AMARA accompagnées de leurs guides. S’élancent trois minutes plus tard les tandems malvoyant-guide (PTVI2-3) dont notamment ceux de Arnaud GRANDJEAN et Antoine PEREL, en concurrence très serrée sur toutes les compétitions. Puis vient le tour des catégories PTS2-3-4-5 ainsi que de l’open, avec un départ rapide et un premier passage de bouée un peu chaotique pour certains partis sur une mauvaise trajectoire. A 11h10 retentit le starter pour les athlètes PTWC1 (en fauteuil) et se démarquent tout de suite Alexandre PAVIZA et Frédéric DUBOWYJ. Enfin, 3 minutes plus tard, les encouragements accompagnent Corentin DIEU, seul athlète PTWC2 (en fauteuil), dans son début de natation.

Chez les femmes

catégorie PTVI
Annouck CURZILLAT, guidée par Victoire JONCHERAY, reste bien en tête tout au long de la course et conserve également son titre de championne de France. Originaire de Dunkerque, Mériam AMARA, guidée par Elena Bonfiglio Esper, devient vice-championne de France dans sa région d’origine.

catégorie PTS2
Cécile SABOUREAU, unique femme de la catégorie PTS2, devient également championne de France, fière de son effort et désireuse de provoquer de nouvelles vocations en handisport.

Catégorie PTS5
A la sortie de l’eau, 13 secondes séparent la médaillée de bronze olympique Gwladys LEMOUSSU de sa rivale, ancienne nageuse de haut niveau, Emilie GRAL. Des transitions maîtrisées et une suite de course bien gérée lui permettent de conserver son titre de championne de France pour la 6ème année consécutive.

Chez les hommes

Catégorie PTWC
Alexandre PAVIZA, membre de l’équipe de France, s’impose nettement contre ses concurrents, très solide sur les trois sports que composent le triathlon, tandis que François Alexandre FRANCOIS prend du retard sur la natation et Frédéric DUBOWYJ sur le handbike (vélo).

catégorie PTVI
Encore une fois, la pression a été constante pour Arnaud GRANDJEAN (guidé par Sébastien JOUFFRET) et Antoine PEREL (guidé par Olivier LYOEN), le second talonnant en permanence le premier sans toutefois réussir à regagner assez de terrain pour s’imposer cette fois-ci dans sa région d’origine. Arnaud GRANDJEAN conserve donc son titre de champion de France et Antoine PEREL celui de vice-champion de France.

catégorie PTS2
Jules RIBSTEIN signe le deuxième temps en natation toutes catégories confondues, ce qui lui permet de conserver une avance suffisante sur Geoffrey WERSY qui fait pourtant un meilleur vélo et surtout une meilleure course à pied que lui. A 3’46 l’un de l’autre à la sortie de l’eau, ils finissent la course avec 43 secondes d’écart.

Catégorie PTS3
L’Alsacien Michael HERTER continue sur sa lancée de 2017 en revêtant de nouveau le maillot tricolore à l’issue de ce championnat de France.

catégorie PTS4
Alexis HANQUINQUANT, actuel champion d’Europe et du Monde, confirme son titre de champion de France avec une très belle course. Brice MARMONNIER, victime d’une chute spectaculaire au début de son quatrième tour de vélo, remonte immédiatement sur son vélo et devient ainsi vice-champion de France au bout d’une course éprouvante.

catégorie PTS5
Antoine BESSE, bien que devancé par Yan GUANTER sur la natation, réalise une course très solide à partir de sa sortie de l’eau et remporte le titre de champion de France. Pierre-Antoine BAELE complète le podium avec de bons temps également en natation et en course à pied.

Tous les résultats en cliquant ici

dc7e1ace319b4f4a00cacf47e60f996bJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ