9 mars 2020

Le Bike & Run lance la saison des Épreuves Nationales à Saint-Omer !

De ce Championnat de France de Bike and Run 2020 disputé dans le jardin public de Saint-Omer (Pas-de-Calais), on retiendra l’hégémonie du club organisateur, le Côte d’Opale Triathlon, chez les messieurs, et des luttes intenses et indécises sur l’épreuve réunissant équipes féminines et mixtes.

La domination du COT se lit rapidement au premier coup d’œil jeté au classement final : 2 titres de champions et 4 équipes dans le top 6 ! Mais cela ne signifie pas que l’épreuve a été sans intérêt. Même si on a souvent vu Julien Dequidt loin devant ses adversaires, il était également loin devant son partenaire David Leclercq. Aussi fallait-il attendre la zone de regroupement à la fin de chaque boucle pour bien appréhender les écarts. Et là, tout devenait plus clair, car, à chaque tour, le duo d’athlètes locaux prenait un peu de marge sur les surprenants car inexpérimentés Alexis Huck et Grégory Basilico (Brumath Triathlon) et sur les champions 2019 Romain et Antoine Guilloux (ASAEC Coëtquidan Triathlon). A l’issue des 16km, les écarts étaient tout de même conséquents : 1’07 entre les Ch’tis et les Alsaciens et 2’27 sur les Bretons. Dans une discipline qui fait souvent la part belle aux athlètes d’expérience, les masters furent à leur affaire, avec un tir groupé aux 5ème , 6ème et 7ème places au général. Là encore, les locaux montrèrent le maillot, puisque David et Yann Thesse l’emportaient devant leurs partenaires de club Cyril Chambelland et Emmanuel Louchaert et le duo Vincent Maquignon – Jérémy Boulogne de la Multisports Academy. Avec une bonne dose de suspense, car les écarts évoluèrent fréquemment, tantôt en faveur des uns, tantôt en faveur des autres. Jusqu’à l’arche d’arrivée finale, il a fallu tout donner, les trois duos concluant leur effort séparés de moins de 40 secondes.

Avant cette course masculine s’était disputée celle réservée aux duos féminins et mixtes. Quel régal ! Quel suspense de A à Z ! Kevin Callebout et Lucie Lang sont des athlètes locaux. Aussi, même s’ils portent désormais les couleurs des Tritons Meldois, les supporters ne manquèrent pas. Ainsi boostés, ils prirent les commandes. Mais sans pouvoir se défaire des Strasbourgeois Dorian Muller et Emma Wasser, pointés à 2 secondes au 1er tour, 8 secondes au 2ème et 8 secondes encore à la fin du 3ème . Cette stabilisation de l’écart était-elle l’amorce d’un revirement ? Eh bien oui, les Alsaciens terminèrent plus fort pour s’imposer avec 8 secondes d’avance.Pour le bronze, on retrouvait des habitués du podium, Romain Maurel et Anaïs Martin (NMT 54). On notera également la belle 5 ème place au scratch de Pascal et Nadine Schuler (Brumath Triathlon) qui signent là leur 4 ème victoire en masters mixtes après celles de 2016, 2017 et 2018.

 

Championnes en titre, les Havraises Delphine Dufau et Delphine Gaudry faisaient figure de favorites, même si les médaillées d’argent et de bronze un an plus tôt en Bretagne étaient également présentes. C’est en deuxième partie de course, notamment dans les 2ème et 3ème tours, que les Normandes firent la différence. Car, pour le reste, leurs principales rivales firent quasiment jeu égal. Elles ont pour noms Stéphanie Le Besq-Laura Vallois, médaillées d’argent pour la 2ème année consécutive, et un duo inédit de Lys Calais Triathlon composé de Joséphine Delvincourt et Stecy Dolay. Coup double en toutes catégories pour les Havraises, donc, et coup double également pour les Montreuilloises Stéphanie Ringot et Claudine Podvin qui s’imposaient quant à elles assez aisément chez les Masters.

Sur les podiums, les lauréats de la première épreuve nationale étaient tout sourire. Ils pouvaient se targuer d’avoir performé sur un terrain très technique et rendu très difficile par les chutes de pluie. La saison est lancée !

Eric Cattiaux
Animateur F.F.TRI

 

Résultats 

 

6ccacf03f53a75ab74501d84a8bbde2d}}}}}}}}}}}}}}}}}}