Foire aux questions – Confinement & Pratique 

Questions / réponses sur le confinement Acte 2 

Informations mises à jour au 03 novembre 2020. Vous vous posez des questions sur la pratique sportive en cette période de confinement ? Que vous soyez un CLUB ou un(e) PRATIQUANT(E) individuel(le), retrouvez ci-dessous des réponses concrètes :

 

 

A destination des clubs

 

1- Puis-je organiser des entraînements ?

Non, l’entraînement physique en groupe n’est pas autorisé.

Seuls les publics prioritaires pourront avoir accès aux installations sportives (sous réserve d’autorisation d’ouverture des autorités locales) : avec attestation à télécharger sur le site du Ministère des Sports.

Les publics autorisés sont :

  • Le public scolaire et périscolaire dans le cadre scolaire uniquement.
  • Les étudiants STAPS et en formation, sportifs professionnels et les sportifs de haut niveau et sportifs espoirs,
  • Les personnes en situation de handicap et bénéficiant de prescriptions de sport sur ordonnance.

Les éducateurs sportifs professionnels (c’est à dire titulaires d’une carte professionnelle) peuvent également bénéficier d’une dérogation dès lors qu’ils doivent enseigner et/ou maintenir leur condition physique et technique nécessaire à la poursuite de leur activité en sortie de confinement. 

 

2- Comment garder le lien avec mes adhérents ?

Mettez en place des sessions d’entraînement en visio. Faites appel à vos adhérents qui peuvent également avoir des idées afin de faire perdurer la vie associative. 

A titre d’exemple, vous pouvez animer des séances d’entraînements en visio de type PPG, Home Trainer, etc. 

Vous pouvez également lancer un petit défi à vos adhérents : réaliser un challenge sur une courte distance de type 5 km (tout en respectant les mesures du confinement) et faire un classement général à la fin du confinement. 

 

3 – L’association prévoit une assemblée générale durant le confinement. Est-ce légal ? Quelles précautions prendre ? 

Au regard des textes actuels, une AG physique est possible début décembre (sauf prolongation de la période de confinement bien entendu). Toutefois, les outils virtuels permettent la tenue d’une assemblée générale dématérialisée. Cela doit être privilégié au regard de l’attention responsable que nous devons tous porter sur la pandémie. (prolongement en cours de l’ordonnance et du décret du gouvernement en ce sens)

 

4 – J’ai planifié l’organisation d’une compétition début 2021, que dois je faire ?

A ce jour, il est très difficile de prévoir l’évolution de la pandémie. Néanmoins rien n’interdit de vous projeter sur l’organisation de compétitions, attendues avec impatience par tous les licenciés. Il faut garder à l’esprit qu’une annulation peut intervenir la veille de l’épreuve et qu’il sera nécessaire de proposer aux concurrents, soit le report soit le remboursement de leurs inscriptions.

 

5 – Des membres me demandent le remboursement de la licence et de mon inscription, quelle conduite à tenir ?

En ce qui concerne la cotisation à l’association, il faut directement se renseigner dans vos statuts. Ces derniers vous indiqueront si il est prévu une possibilité de remboursement de la cotisation.

En ce qui concerne la licence, ce sujet a été largement débattu au sein du Comité National Olympique du Sport Français. La Fédération Française de Triathlon a adopté la même  position comme de nombreuses fédérations : la licence ne correspond pas à l’achat d’une prestation mais bien d’une adhésion et n’est pas remboursable.

 

6 – Puis-je obtenir de l’aide ? Où me renseigner ?

https://www.associations.gouv.fr/le-reconfinement-consequences-pour-les-associations.html

 

7 – Je suis employeur, où trouver les informations sur la gestion et les aides liées au covid 19 ?

https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/questions-reponses-par-theme/

 

8- A qui je peux demander des informations pendant le confinement ? 

L’équipe coronavirus, joignable à l’adresse mail suivante, coronavirus@fftri.com reste disponible et répondra à vos questions.

 

A destination des pratiquant(e)s

 

1- Puis-je continuer à m’entraîner ?

Oui, dans la limite autorisée d’une heure par jour et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile.

Attention, vous devez respecter les points suivants: 

  • Une attestation remplie avec la date et l’heure (privilégiez une application numérique)
  • Être seul  (ou avec votre animal de compagnie ! )
  • Maintenir les distances barrières lors de votre sortie

Notez que le masque n’est pas obligatoire pour la pratique sportive, mais il peut être recommandé de l’avoir sur vous. (en cas de contrôle, autre..)

 

2- Puis-je m’entraîner avec mes voisins?

Non, l’activité physique se pratique seule durant le confinement.

 

3- Pratique à 1 km autour de chez moi, c’est quoi la vraie définition?

Il s’agit d’un rayon à vol d’oiseau de 1 kilomètre. Voici un petit lien pour connaître votre zone autorisée : https://covid.esrifrance.fr/perimetre-1-km/

Attention, cette limite de 1 km est calculée à partir de votre domicile et pas de votre lieu de travail. Vous ne pourrez donc pas sortir pédaler ou courir pendant 1h sur votre pause méridienne.

Les parcs et jardins, ainsi que les plages, lacs et plans d’eau, restent accessibles s’ils se situent dans la limite de 1 kilomètre autour de votre domicile. Si cela vous est possible, allez profiter de la nature !

 

4- La pratique du vélo est-elle autorisée?

Rien n’interdit à ce jour la pratique du vélo dans la limite d’une heure et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile. 

 

5- Puis-je étendre ma pratique à plus de 1 kilomètre?

Non, dans le cadre d’une activité physique ou d’une simple promenade, c’est interdit et vous risquez 135 € d’amende , 200 € en cas de 2ème infraction, et jusqu’à 3750 € et jusqu’à 6 mois de prison en cas de 3ème infraction.

Par contre, il n’y a aucune limite si vous utilisez votre vélo pour aller faire vos courses ou vous rendre sur votre lieu de travail. Si votre emploi ne permet pas de télétravail et que vous avez une douche disponible, voilà une bonne occasion de troquer votre voiture par votre vélo, cela vous permettra de continuer à rouler en toute légalité ! N’en profitez pas pour aller faire vos courses à vélo à 50 km de chez vous, ayez du bon sens. 

 

6- Puis-je aller faire entretenir mon vélo  ? 

Les magasins de vélo et les ateliers de réparation restent ouverts durant le confinement puisqu’ils font partie des commerces essentiels au même titre que les garages automobiles.

 

7- Quels conseils pour un entraînement optimal et sans blessure ?

  • Il vaut mieux un peu chaque jour qu’une grosse séance par semaine
  • Complétez votre entraînement avec une pratique à la maison sous forme de PPG, Il y a des milliers de vidéos sur YouTube et Instagram
  • Les plus équipés “online” pourront utiliser des applications afin de partager virtuellement leurs entraînements comme KINOMAP par exemple. 

 

8- A qui je peux demander des informations pendant le confinement ? 

L’équipe coronavirus, joignable à l’adresse mail suivante, coronavirus@fftri.com reste disponible et répondra à vos questions.

consequat. elit. Nullam ut neque. in