5 décembre 2018

Retour sur le Championnat du Monde de Course Aventure à La Réunion

Retour sur un Championnat du Monde de Course Aventure qui a tenu toutes ses promesses !

Les championnats du monde 2018 des courses aventure se sont achevés  vendredi 16 novembre avec l’arrivée des derniers teams, dont celle de la valeureuse équipe réunionnaise Run Zourit, qui a bouclé l’intégralité du parcours en 8 jours non-stop. Un véritable exploit sur cette île marquée par l’histoire sportive du Grand Raid, qui a découvert avec surprise mais aussi beaucoup de générosité que l’on pouvait également pédaler, escalader, progresser en mer ou sur les rivières.

Les raids aventure ne sont pas tout à fait un sport comme les autres. La longueur de temps – plusieurs jours de compétition non-stop -, l’investissement personnel, l’engagement physique, l’obligatoire esprit d’équipe, la nécessaire gestion du sommeil, l’angoissante autonomie de progression… font qu’ils génèrent des histoires multiples, lourdes parfois, légères souvent, et marquent les esprits à tout jamais.

Dans le cadre « magic » de La Réunion, cette édition 2018 n’a pas failli à la règle. Tous les coureurs ont vécu des moments intenses que certains partagent avec émotion sur la ligne d’arrivée et que d’autres gardent secrets. Une nouvelle fois, les Néo-Zélandais d’Avaya, multiples champions du monde en titre, ont écrit l’histoire de la tête de course. S’ils n’ont pas mené de bout en bout, ils ont géré leur progression avec la régularité de métronome et la lucidité qu’on leur connaît. Parmi cette bande de quatre presque légendaire, Chris Forne, l’orienteur génial, et Stuart Lynch, la force tranquille, épinglent un 7éme titre mondial à leur dossard. Sur le podium avec eux, les Suédois d’Haglöfs Silva et les Français de 400Team Naturex, tout juste séparés de 2 minutes sur la ligne après 5 jours de course.

Au classement général, 28 équipes ont accompli l’intégralité du parcours, soit 425 kilomètres et 16 000 mètres de dénivelé positif. Les Réunionnais de Run Zourit ont touché ce graal de la full course au bout de 8,5 jours de progression non-stop dans la jungle de l’île, ses volcans, ses rivières, son littoral. « Cette course est folle, a indiqué Thomas Barbereau sur la ligne d’arrivée. Nous avons découvert notre île sous un autre jour, avec le regard de la fatigue. Porter le vélo au lieu de monter dessus, remonter des rivières au lieu de les descendre, goûter à la chaleur du Piton de la Fournaise puis à des pluies intenses… Progresser, ensemble, pendant une semaine, gérer au mieux le sommeil, les coups de fatigue, les doutes ! Quelle aventure incroyable ! ». Tous les coureurs ont loué le sens de l’accueil des Réunionnais. Ici, un habitant qui leur indique le passage ; là un autre qui leur offre à manger… Le sel de la petite histoire dans la grande histoire.

Place, maintenant, au championnat du monde 2019, programmé dans un an au Sri Lanka. Une île, encore, faite de forêts tropicales, de plaines arides, de montagnes et de plages de sable où s’écriront à nouveaux de belles épopées.

Source Raid in France

 

4 équipes françaises dans le top 10 du Championnat du monde de raid à la Réunion

3ème 400 TEAM Naturex avec Sandrine Béranger, Sébastien  Raichon, Nicolas Seguin et Romuald Viale

6ème Lozère Team2Raid avec Fanny Fréchinet, Rudy Gouy, Nicolas Rambier et Maxime Brajon

8ème Team Absolu Raid avec Sabrina Maurette, Lionel Villeneuve, François Lalanne et Johan Thomas

9ème DSN 74 Hoka avec Chiara Casari, Lionel Jaccoud, Emmanuel Lang et Jocelyn Vogt

Bravo à toutes et tous et à l'ensemble des équipes françaises qui ont franchi cette finish line tant convoitée !

Le classement général 

France Terre de Raids

e263cda72454a456cb9ebbaf3068945355555555555555555555