Actualités F.F.TRI.


WTS Montréal - On prend les mêmes et on recommence - 05 - 06 août

WTS Montréal - On prend les mêmes et on recommence - 05 - 06 août
Le 4 Août 2017

La semaine dernière à Edmonton, l'Equipe de France a démontré qu'elle avait les armes pour se défendre face à un plateau particulièrement relevé. Après les 5e, 7e et 13e places de Raphaël Montoya, Pierre Le Corre et Simon Viain, les Bleus auront à cœur de confirmer leur bonne forme collective. Seule ombre au tableau, l'absence de Vincent Luis. Le numéro un français, malade la semaine dernière, est en effet rentré en France pour se soigner et revenir au meilleur de sa forme.
 
Une cinquième victoire pour Mario Mola ? 
 
Même scénario, même vainqueur : à Edmonton, comme à Hambourg, c'est l'espagnol Mario Mola qui s'est imposé, au terme d'une course à pied effrénée. Ni la natation, ni le vélo, n'avait en effet permis de créer de cassure, et le podium s'était à chaque fois joué en course à pied.
 
Ce schéma de course se reproduira-t-il à Montréal ? Si le changement de distance (de sprint à distance olympique) est une donnée non négligeable, le parcours vélo (alternance de montés, de plats, et de parties techniques) ne semble pas propice aux échappées. Il faudra donc, encore une fois, se préparer à une course à pied déterminante et donc très rapide. Sur cette partie, les talents de l'espagnol Mario Mola ne sont plus à démontrer. De même pour le sud-africain Richard Murray, 3e la semaine dernière. En argent à Edmonton, le jeune australien Jacob Birtwhistle a démontré lui aussi qu'il était capable de tenir un rythme effréné, après avoir placé une attaque un tour trop tôt. 
 
A leur côtés, comme la semaine passée, seront présents le vice-champion olympique Jonathan Brownlee, le vainqueur de la première étape d'Abu Dhabi Javier Gomez, l'actuel numéro deux mondial Fernando Alarza, ou encore le double Champion d'Europe (Courte Distance et Sprint) Joao Pereira.
 
C'est une délégation française régulière et ambitieuse qui prendra le départ. Après leur belle performance collective à Hambourg, et les 5e, 7e et 13e places de Raphaël Montoya, Pierre Le Corre et Simon Viain la semaine passée, c'est en confiance que les Bleus s'élanceront à Montréal. Dorian Coninx, malade la semaine dernière, aura à cœur de confirmer sa belle performance allemande (6e). Seul Vincent Luis manquera à l'appel. Egalement malade, il a préféré rentrer en France pour se soigner au mieux. 
 
Stéphanie Deanaz, entraîneur national : « En début de saison, nous avions fixé aux athlètes un objectif de régularité dans les résultats. Globalement, tous ont répondu à cette attente. Le but est donc de continuer dans cette dynamique. Ce week-end, on peut s'attendre au même scénario de course que celui rencontré sur les deux dernières WTS avec un parcours vélo technique composé de neuf tours avec relances et alternance de montées et descentes dans le "Vieux Montréal". Il va falloir sortir bien placé de l'eau pour être aux avant-postes dès le début du vélo. La gestion de la partie cycliste sera déterminante pour réaliser ensuite la meilleure course à pied possible. La WTS de Montréal vient clôturer une première partie de saison. En fonction des performances de chacun sur ces trois dernières courses (Hambourg, Edmonton et Montréal), nous mettrons en place les stratégies de préparation pour le Championnat du Monde qui aura lieu en septembre prochain »
 
Flora Duffy, encore ? 
 
Comme pour les hommes, c'est le même scénario de course qui s'est joué chez les femmes à Hambourg et Edmonton. Sur ces deux dernières étapes, c'est Flora Duffy qui l'a emporté, après s'être échappée seule à vélo. Si elle semble intouchable, les américaines ne sont pas loin ! Katie Zaferes, qui a perdu la tête du classement mondial provisoire la semaine dernière, aura certainement à cœur de mettre fin à la domination de la bermudienne. Surprenante à Edmonton, et très douée à vélo, il faudra garder un œil sur sa compatriote, la jeune Taylor Knibb, deuxième à Edmonton. Au départ également, la néo-zélandaise Andrea Hewitt, vainqueure à Abu Dhabi et Gold Coast. 
 
FRANÇAIS ENGAGES
Dorian Coninx (Poissy Triathlon)
Pierre Le Corre (Montpellier Triathlon)
Raphaël Montoya (EC Sartrouville)
Simon Viain (Montpellier Triathlon)
 
DÉPARTS 
Femmes : Samedi 05 août, 13h36 (heure locale, 19h36 heure française)
Hommes : Dimanche 06 août, 13h36 (heure locale, 19h36 heure française)
 
RETRANSMISSIONS TV 
Lundi 7 août : course hommes à 20h45 (différé)
Mercredi 9 août : course femmes à 13h00 (différé)
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB

Vidéos

Photos