Actualités F.F.TRI.


Un titre, quatre médailles et des top 10 - Championnat d'Europe de Triathlon Elite Femmes, Junior Femmes et de Paratriathlon

Un titre, quatre médailles et des top 10 - Championnat d'Europe de Triathlon Elite Femmes, Junior Femmes et de Paratriathlon
Le 17 Juin 2017

Pour cette première journée de Championnat d'Europe, les français ont fait honneur à la trifonction tricolore ! Chez les Elites, Cassandre Beaugrand s'est battue jusqu'au bout pour décrocher un top 10 prometteur sur son premier Championnat d'Europe Elite Courte Distance. Chez les paratriathlètes, Alexis Hanquinquant a fait retentir la Marseillaise, ajoutant l'or aux deux médailles d'argent et à la médaille de bronze remportées par Gwladys Lemoussu, Stéphane Bahier et Elise Marc. Enfin, chez les juniors, Jessica Fullagar est montée sur la troisième marche du podium pour sa première course à ce niveau. Demain, place aux Juniors Hommes, Max Stapley et Louis Vitiello (départ 13h30) et aux Elites Hommes, Léo Bergère, Raphaël Montoya et Simon Viain (16h). 
 
Cassandre Beaugrand, une course à pied effrénée pour un top 10 
 
Pour sa première participation à un Championnat d’Europe Elite sur Courte Distance, Cassandre Beaugrand est allée chercher un top 10 au terme d’une très belle course à pied.
 
L’épreuve aura été dominée dès la natation par Jessica Learmonth. Sortie de l’eau en tête, la britannique est partie seule à vélo. Si elle a finalement été reprise par le groupe de chasse, elle s’est largement imposée à pied, suivie de sa compatriote Sophie Coldwell et de l’italienne Alice Betto.  
 
La course à pied, c’est la discipline dans laquelle Cassandre Beaugrand s’est illustrée aujourd’hui. Elle a signé le meilleur temps, bouclant les 10km en 34'59". Bien positionnée à l’issue de sa première transition, un problème mécanique a empêché la française de s’exprimer pleinement à vélo. S'élançant en dix-neuvième position après la deuxième transition, elle aura tout donné à pied pour aller chercher un top 10 pour sa première participation à un Championnat d’Europe Elite.
 
Cassandre Beaugrand : « J’ai fait une bonne natation. Même s’il reste des points à améliorer, je sors à ma place je pense. Je suis frustrée pour le vélo, car j’étais bien et j’avais des bonnes sensations. J’ai eu un souci de serrage de roue, ce qui m’a obligée à m’arrêter. Du coup, en course à pied, je suis partie la rage au ventre pour aller chercher celles de devant. C’est frustrant, mais je suis contente de cette place car je valide une bonne course à pied. C’est mon 3e courte distance, j’apprends encore. Sur mes dernières courses, j’avais du mal à gérer cette distance. Là, ma performance me permet d’espérer mieux ».
 
Sébastien Poulet : "Il y a des choses très positives aujourd'hui, et notamment dans l’attitude qu’elle a eu pendant la course. Malgré les difficultés, elle n’a pas baissé les bras et est restée engagée. Elle signe le meilleur temps à pied, ça doit lui servir de référence. Elle n’avait jamais fait une course à pied comme ça sur un courte distance. Bien sûr, il reste des choses à travailler. Elle ne fait pas une natation au contact des meilleures, et à vélo elle fait une erreur qui lui coûte cher sur le résultat. Elle aura beaucoup appris sur cette course, et notamment du fait d'être restée engagée. Cette attitude lui permet de se situer sur un Championnat Elite et de voir ce qui lui manque pour jouer les premiers rôles. Elle a beaucoup à apprendre de cette course.
 
Alexis Hanquiquant en or, quatre médailles pour l'Equipe de France de Paratriathlon
 
Matinée pluvieuse mais heureuse pour l’Equipe de France de Paratriathlon. Malgré des conditions difficiles, les tricolores ont raflé quatre médailles dont un titre.
 
Pour son premier Championnat d’Europe, Alexis Hanquinquant (PTS4) a survolé la course et s’est offert la plus haute marche du podium.
 
Respectivement médaillées de bronze et d’argent aux Jeux Paralympiques de Rio, la bataille pour le titre s’est faite entre l’anglaise Lauren Steadman et Gwaldys Lemoussu en PTS5. C’est finalement la britannique qui a remporté le titre, devant notre française, vice-championne d’Europe.
 
Stéphane Bahier (PTS2) s’est également paré d’argent, au terme d’une course difficile. Dans la même catégorie, Geoffrey Wersy a terminé à la 5e place. Championne d’Europe l’an passé en PT2, Elise Marc est montée sur la troisième marche du podium dans sa nouvelle catégorie (PTS3).
 
Sorti trop loin de l’eau, Yannick Bourseaux (PTS5) n’a pas pu revenir sur ses adversaires et a dû se contenter d’une quatrième place malgré le meilleur temps vélo et un bon retour en course à pied. Dans la même catégorie, Yan Guanter a passé la ligne d’arrivée 6e.
 
Enfin, en PTHC, de retour en équipe de France, Ahmed Andaloussi a terminé à la 5e place, devant son compatriote Alexandre Paviza, 6e, pour sa première sélection.
 
Alexis Hanquiquant : "Premier Championnat d'Europe, premier titre ! Je suis vraiment très content, c'est une consécration de mon début de saison. Je me sens bien en ce moment, j'espère que ça va durer ! J'espère pour pouvoir doubler la mise au Championnat du Monde. Mon plus gros adversaire, c'est l'anglais, et je le bats aujourd'hui. C'est de bonne augure pour la suite !"
 
Gwladys Lemoussu : "Après la pluie à Yokohama, la pluie au Championnat d'Europe ! Bien que ça n'ait pas changé grand chose, ça rend la course un peu plus exigeante physiquement. Je suis contente de ma performance, et je suis surtout contente de ma course à pied. Je réalise le meilleur temps de ma catégorie, c'était l'objectif. L'écart avec l'anglaise se fait surtout en natation (elle a fait les Jeux Paralympiques de Londres en 2012 en natation, elle a un très bon niveau). A moi de travailler pour être encore plus forte à vélo et à pied pour diminuer les écarts. Mais cette médaille me donne de la confiance pour la suite de la saison ! Je suis aussi très contente d'avoir pu partager l'expérience avec une délégation aussi nombreuse. Nous sommes une grande famille, et partager ces moments ensemble est toujours une très belle expérience"
 
Nicolas Becker, entraîneur national : "Je tiens à féliciter toute l’équipe qui a su garder son sang-froid malgré des conditions météo qui ont rendu la course difficile. Dans l’ensemble, chacun est à sa place, et les leaders ont assumé leur statut. Il s’agit d’un premier titre pour Alexis Hanquiquant qui a réalisé une course pleine. Au total, ces quatre médailles obtenues correspondent aux objectifs annoncés, avec qui plus est Yannick Bourseaux qui échoue très près du podium. Cette équipe va constituer l’ossature de l’Equipe de France pour les échéances à venir. La route vers le Championnat du Monde de Rotterdam continue, chacun prendra au moins un départ ITU en juillet. Le nouveau système de départs espacés a rendu les courses plus lisibles mais cela a impliqué un gros travail pour l’équipe d’encadrement, que je tiens à remercier"
 
Des étoiles plein les yeux pour Jessica Fullagar
 
Pour son premier Championnat d’Europe Junior, Jessica Fullagar s’est offert une très belle médaille de bronze. Sorties de l’eau ensemble, les deux françaises se sont élancées à vélo dans les dix premières. Après vingt kilomètres de rebondissements, Jessica Fullagar dans le groupe de chasse parvient à revenir sur la tête. Elle s’est ensuite élancée aux avant-postes en course à pied. Elle aura rêvé de l’or pendant plusieurs kilomètres, seule en tête avec l’anglaise Kate Waugh. Finalement, la britannique s’est échappée et la Danoise Bendix Madsen est remontée. Jessica se sera accrochée jusqu’au bout pour décrocher une magnifique médaille de bronze.
 
Initialement dans le même groupe que sa compatriote à vélo, Léa Coninx a été contrainte à l’abandon, après avoir été prise dans une chute.   
 
Jessica Fullagar : "Je ne m'attendais pas du tout à cette performance ! Après ma course frustrante du Championnat de France, j'ai réussi à vite me remobiliser. On était beaucoup sur les deux premiers tours vélo, j'ai donc vraiment essayé de bien me positionner à chaque fois. J'ai posé le vélo, je me suis retrouvé devant ! A partir de là, il fallait que je fasse le travail. C'est revenu derrière, mais j'ai réussi à m'accrocher ! Je suis très contente de cette médaille, et je vais continuer de travailler pour continuer sur cette voie." 
 
Sebastien Poulet, entraîneur national : "Pour Léa, il y a beaucoup de déception. Mais au delà de la mésaventure, il a plusieurs choses à retenir de cette course pour elle. La natation ne s'est pas déroulée comme elle l'espérait, et une erreur technique qui l'a fait dérailler à vélo lui a fait perdre le contact. Avant sa chute, il y a donc quelques éléments sur lesquels elle va pouvoir travailler pour construire la suite. Pour Jessica, le résultat final est très positif ! On connaissait ses qualités, mais on ne l'avait jamais vue courir sur un Championnat de ce niveau. C'était donc difficile de prévoir un podium ou une performance. Elle ne rend pas forcément une copie parfaite, mais il y a beaucoup de positif à retenir de cette course, qui devient une référence. Elle va pouvoir en tirer beaucoup d'enseignements, et s'appuyer sur ça pour construire la suite de son entrainement et les prochaines compétitions internationales."
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB