Actualités F.F.TRI.


Résultats du Grand Prix de duathlon de Noyon - Finale du championnat de France des clubs de D1

Actualités F.F.TRI.

Résultats du Grand Prix de duathlon de Noyon - Finale du championnat de France des clubs de D1

Résultats du Grand Prix de duathlon de Noyon - Finale du championnat de France des clubs de D1
Le 24 Septembre 2017

La dernière étape du championnat de France des clubs de duathlon s’est déroulée ce dimanche sous un soleil estival pour clore la saison. Un grand Prix décisif et organisé selon un format différent des autres étapes, le spectacle a tenu toutes ses promesses. Avec trois parties de course à pieds et deux à vélo, il a fallu développer une tactique de course différente à Noyon pour tous les clubs, que se soit afin de se disputer le podium ou bien de se sauver de la relégation.

 
Issy sans surprise chez les filles, les Tritons Meldois en embuscade

Avec un parcours inédit cette saison (3 km cap, 10km vélo, 3km cap, 10km vélo et 1,5km cap), de nombreuses équipes pouvaient encore prétendre au podium au départ de cette dernière étape. Seule la première place semblait toute acquise à Issy triathlon qui n’avait qu’à s’assurer une place dans le top 5 pour conserver son titre, et pourquoi pas viser le grand chelem en remportant ce Grand Prix à Noyon. 

Derrière tout restait à faire entre Metz Triathlon, le Stade Français ou encore les Tritons Meldois afin de monter sur le podium final de ce championnat de France.

Et dès le départ, le Stade Français met la pression avec Marion Legrand qui prend la tête de la première partie de course à pied. Le club surmotivé après la victoire des garçons en D3 donne tout d’entrée de jeu. Ce format de course avec des distances plus courtes fait éclater le groupe de tête très rapidement. Mais Sandrina Illes (Stade Français) en forme en cette fin de saison après sa victoire à Evreux lors de l’étape précédente décide de prendre le relais sur la course à pied et impose son rythme. Les clubs de Metz et Issy sont également bien placés dans le groupe de tête.

 

Le Stade Français continue de mener après la première transition. Après 5km à vélo elles sont désormais onze filles à mener la cadence dont Marion Legrand, Sandra Levenez (Issy Triathlon) et Julie Le Colleter (Tritons Meldois). Julie Chuberre (Issy Triathlon) peine juste derrière ce groupe et se retrouve seule à tenter de recoller.

 

La deuxième transition après les 10km de vélo donne l’avantage aux Tritons Meldois. Le club francilien arrive en force alors que le podium du Stade Français semble déjà perdu. Sandrina Illes arrive avec deux minutes de retard, l’Australienne est blessée au dos après une chute qui anéanti ses chances de revenir pour bien classer son club.

La deuxième course à pied s’étire de plus en plus alors que les Tritons Meldois sont en tête du classement provisoire devant Issy et Metz.

 

La troisième transition voit Marion Legrand sortir en tête aux côtés de Georgina Schwiening du Côte d’Opale Triathlon. La championne du monde U23 Lucie Picard et Sandra Levenez d’Issy Triathlon sont à l’affût dans le groupe de chasse. Julie Le Colleter elle perd un peu de temps sur la transition, elle fait partie des rares filles à se déchausser pr monter à vélo, tactique qui va lui permettre de reprendre du terrain sur cette dernière partie cycliste avant le sprint finale.

Il ne reste plus qu’un kilomètre et demi de course à pied et c’est toujours Marion Legrand qui part en seule en tête. Mais elle est suivie de près par Julie Le Colleter qui va tout de même perdre un peu de temps à changer encore une fois de chaussure lors de la transition. Mais après avoir roulé très fort, elle parvient à prendre la deuxième place du Grand Prix. Marion Legrand remporte enfin la victoire tant attendue de la saison après sa deuxième place à Evreux. C’est Lucie Picard qui complète le podium et remporte également l’étape chez les U23.

Mais à cause de la mésaventure de Sandrina Illes, le Stade Français perd des points et c’est le club des Tritons Meldois qui en profite et remporte l’étape devant Issy Triathlon et Metz Triathlon. Le Stade Français termine quatrième du Grand Prix.

Au classement général, Issy remporte le titre de champion de France sans grande surprise. La belle opération vient des Tritons Meldois qui terminent vice-championnes de France devant Metz Triathlon.

Les trois derniers clubs descendent eux en D2 la saison prochaine : Red Star Club Champigny, Antibes Triathlon et Versailles Triathlon.

 

Metz surpasse Gonfreville chez les hommes

Le duel attendu entre Metz Triathlon et l’ESM Gonfreville a bien eu lieu.

Alors que les Tritons Meldois veulent faire aussi bien que les filles et monter sur le podium, le club parvient à imposer son rythme dès le début de la première course à pied aux côtés de Gonfreville. Metz se contente de se placer lors de ces 3,3 kilomètres avant de prendre le vélo pour 15 kilomètres. 

Les distances sont différentes de la course des femmes avec trois parties de course à pied de 3,3 kilomètres et deux parties cyclistes de 15 kilomètres. Les prétendants au titre décident donc de se jauger avant la première transition tout en imposant un rythme assez soutenu. 

 

Le groupe reste dense et c’est finalement Steffen Justus du Tri Val de Gray qui prend les commandes à la sortie de l’aire de transition. Juste derrière trois hommes de Gonfreville et trois messins se placent dans le groupe de tête. L’Allemand pédale fort devant, l’ancien triathlète international fait parler son expérience alors qu’à la surprise général, c’est Arnaud Dely, jeune belge de moins de 23 ans de l’ASPTT Strasbourg qui vient se glisser dans sa roue. Les deux meneurs attaquent dans les cinq premiers kilomètres pour se détacher du groupe de chasse qui suit avec onze secondes de retard alors que le troisième groupe se retrouve à une minute et vingt secondes.

 

Mais Metz va vite reprendre les choses en main. Le club de l’Est cadenasse la course en arrivant groupé en première ligne sur l’aire de transition. Et c’est Yohan Le Berre qui en ressort le plus vite juste devant son partenaire Benjamin Choquert. Gonfreville honore le duel grâce à Emilio Martin et Nicolas Benoît qui viennent se coller aux deux leaders. Derrière le groupe s’étire et les quatre hommes de tête semblent bien difficile à rattraper.

Cette deuxième partie de course à pied va presque relancer la lutte pour le podium individuel au moment de reprendre le vélo.

Yohan Le Berre et Benjamin Choquert mènent toujours la danse sur cette troisième transition, mais juste derrière on retrouve Léon Chevalier (US Palaiseau Triathlon) qui repart en troisième position avec son vélo. Mais une chaussure s’échappe et le malheureux athlètes se retrouve à faire demi tour pour la récupérer. Gonfreville en profite et part encore une fois à la poursuite des messins. 

 

Quatre hommes pour un duel de clubs, avec un écart de plus en plus conséquents envers leurs poursuivants, rien ne semble pouvoir les arrêter. 35 secondes derrière, le peloton se trouve un nouveau leader avec Yannick Cadalen (Evreux AC Triathlon).

La dernière transition est encore mise à profit de Yohan Le Berre qui excelle et sort toujours plus vite. Benjamin Choquert le suit de très près alors que Martin et Benoit de Gonfreville les rattrape pour engager la bataille finale.

Mais comme il aime le faire, Benjamin Choquert accélère et lance une première attaque alors qu’il reste trois kilomètres de course à pied. Le Berre décroche derrière les deux hommes de Gonfreville. Le peloton est encore plus loin derrière, emmené par Krilan Le Bihan (US Palaiseau), meilleur U23 de l’étape.

Les messins eux ont bien géré la course pour aller chercher le titre final par équipe alors que Benjamin Choquert remporte un nouveau Grand Prix en individuel après Evreux il y a quelques semaines. Emilio Martin franchit la ligne d’arrivée seize secondes plus tard et c’est Nicolas Benoit qui complète le podium.

 

Metz Triathlon fait coup double en s’imposant par équipe et s’adjuge donc le titre de champion de France de l’ESM Gonfreville et Evreux AC Triathlon. En bas du classement général, trois clubs sont relégués en D2 : ASPTT Strasbourg Tri, le Tri Val de Gray et Tri Saint Amand Dun 18.

 

Anne ODRU

 

Tous les résultats :

http://www.prolivesport.fr/

 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB