Actualités F.F.TRI.


Raphaël Montoya vice-champion d'Europe Elite ! - Championnat d'Europe Elite Hommes, Junior Hommes – 17 juin 2017

Raphaël Montoya vice-champion d'Europe Elite ! - Championnat d'Europe Elite Hommes, Junior Hommes – 17 juin 2017
Le 17 Juin 2017

A seulement 22 ans, Raphaël Montoya s'est offert une magnifique médaille d'argent, juste derrière Joao Pereira, 5e des Jeux Olympiques de Rio. Simon Viain a décroché une belle 11e place, devant son compatriote Léo Bergère, qui termine 13e de son premier Championnat d'Europe Elite. Chez les Juniors, contrat rempli pour Louis Vitiello, 5e. Malgré les aléas, Max Stapley n'a rien lâché et a terminé en trente troisième position. 
 
Des étoiles pour Raphaël Montoya, vice-champion d'Europe Elite
 
Quelle performance de Raphaël Montoya ! Au contact des meilleurs tout le long, le français de 22 ans a réalisé une très belle course pour son deuxième Championnat d’Europe Elite. Il a décroché une magnifique médaille d’argent au sprint, avec deux athlètes d’envergure mondiale, Joao Pereira, 5e au Jeux Olympiques de Rio et Joao Silva, régulièrement finalistes sur le circuit WTS.
 
Sortis de l’eau en bonne position, deux français se sont élancés à vélo dans un groupe avec quelques secondes de retard sur la tête : Raphaël Montoya et Léo Bergère. Grâce à un gros travail, ils ont réussi à revenir et c’est un groupe de 23 unités qui s’est formé à l’avant. Une bonne transition leur a permis de s’élancer aux avant-postes à pied. Raphaël Montoya a réalisé un très bon 10km, toujours en tête de course, et a décroché l’argent au terme d’un magnifique sprint, au coude à coude avec les portugais.
 
Pénalisé par sa natation, Simon Viain n’a pas pu accrocher le premier groupe à vélo. Très actif à l’avant dans le groupe de chasse, le français s’est élancé à pied en compagnie notamment de Fernando Alarza, avec une quarantaine de secondes de retard. Il a réalisé une très bonne course à pied, qui lui a permis de remonter et d’aller chercher une belle 11e place, devant son compatriote Léo Bergère, qui a lutté pour accrocher sa 13e place.
 
Raphaël Montoya : « Je suis sur un nuage ! Faire deuxième derrière Joao Pereira qui fait cinquième aux Jeux, que demander de plus ?! Je suis très content. C’est un endroit qui me réussit, puisque j’avais gagné en Junior il y a trois ans. »
 
Sébastien Poulet, entraîneur national : « Raphaël a réalisé une course exceptionnelle et a su jouer face à des garçons d’envergure mondiale. C’est le meilleur niveau Elite, sa performance est très solide. Après deux ans difficiles, il se relance de la meilleure façon en enchaînant) les performances. Il lance bien son olympiade. Simon a été pénalisé par sa natation, il s’est retrouvé piégé à l’arrière. C’est rageant, mais ça reste une 11e place sur un Championnat d’Europe Elite au niveau relevé. Léo a fait une bonne natation, et un bon vélo. Il attaque la course à pied en tête. Il y a beaucoup de choses positives. A même pas 21 ans, il arrive à jouer à l’avant avec les meilleurs d’Europe. Notre nouvelle génération a fait du bon travail, et c’est vraiment de bonne-augure pour la suite. »
 
Contrat rempli pour Louis Vitiello, Max Stapley 
 
Les deux français ont fait une course aux avant-postes. Bien positionnés à la sortie de l’eau, ils se sont élancés en tête à vélo. Repris par le groupe de chasse, les tricolores ont fait un gros travail à l’avant pour essayer de créer une cassure. Malgré cela, le groupe est resté très dense jusqu’à la transition.
 
Si celle-ci s’est bien déroulée pour Louis Vitiello, qui s’est élancé en tête, ce n’est pas le cas pour Max Stapley. Pris dans une chute, le français a perdu beaucoup de temps. Parti avec du retard sur la tête, il n’a pas pu revenir sur ses concurrents. Il se sera battu jusqu’au bout et termine 33e. Louis Vitiello a lui réussi à tenir le top 8, et décroche une très belle 5e place.
 
Louis Vitiello : « Je suis très content de ce top 8, c’était l’objectif que je m’étais fixé. Je suis un peu frustré de ne pas avoir la médaille, car elle n’est pas loin ! A vélo avec Max, nous avons cherché à mettre la pression sur les autres, car le groupe était dense. Ça n’a pas fonctionné, les autres étaient présents mais on aura tenté ! Je suis content de ma course aujourd’hui, et je garde le Championnat du Monde en ligne de mire. »
 
Max Stapley : « La natation s’est plutôt bien passée, j’étais bien calé dans le premier groupe. Pareil à vélo, j’avais de bonnes jambes. J’étais bien positionné à l’entrée de la deuxième transition, mais un luxembourgeois a chuté devant moi, et j’ai perdu beaucoup de temps. J’ai essayé de remonter le plus possible, mais les sensations n’étaient pas suffisamment bonnes. C’est comme ça, ce sont les aléas de course. Mais quand on porte la trifonction tricolore, on n’abandonne pas. Je suis content d’avoir pu représenter la France aujourd’hui.»
 
Sébastien Poulet, entraîneur national : « Louis décroche une très belle 5e place, c’est une vraie satisfaction. Il fait une course pleine, et une belle natation. Il s’est rapidement détaché des quatre premiers mais les a toujours eu en ligne de mire. Il savait ce qui lui manquait l’an passé pour figurer parmi les meilleurs. Là, il a réussi à faire une course à l’avant. C’est de très bonne augure pour la suite ! D’autant plus qu’il était face à de solides clients, les espagnols et les portugais, qui ont déjà réalisé de belles performances sur le circuit. Qu’il soit si proche, c’est vraiment positif. Pour Max, c’était une première sélection. Il a été très actif sur la première partie de course, et a très bien géré jusqu’à sa deuxième transition. Il y a  beaucoup de choses positives. Il est assez déçu, mais une fois la déception digérée, cette course sera une bonne base pour construire la suite ». 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB

Vidéos

Photos