Nos engagements pour le Paratriathlon

La Fédération Française de Triathlon soutient le développement de la discipline depuis les années 1990 avec la prise en compte des pratiquant.e.s en situation de handicap.

Depuis sa reconnaissance en tant que de discipline Haut Niveau en 2013, l’équipe de France de paratriathlon a été intégrée au projet de performance fédéral avec comme objectif les Jeux Paralympiques de RIO en 2016 et désormais ceux de Tokyo 2020.

C’est donc en toute logique la F.F.TRI. a obtenu de la part du Ministère des Sports, la délégation pour le paratriathlon en 2017.

Les axe de développement prioritaires

La Fédération s’est fixée comme axes de développement prioritaires :

  • Le développement de l’accessibilité de la pratique et le nombre de licencié.e.s..
  • L’inscription du paratriathlon dans une logique de Haut Niveau avec un projet de performance pour les paratriathlètes identifiés.

Le Paratriathlon fait partie intégrante du projet de développement fédéral 2017-2020 de la Fédération Française de Triathlon avec comme objectifs affichés :

  • Poursuivre les efforts d’accessibilité de notre pratique,
  • Valoriser l’exposition médiatique de l’équipe Paralympique pour encourager la pratique,
  • Identifier les épreuves labellisées paratriathlon et assurer leur communication,
  • Mieux identifier les Paratriathlètes sur les épreuves (dossard spécifique pour répondre aux handicaps non visibles).

L’accessibilité pour tous

La Fédération Française de Triathlon met en oeuvre une série de dispositifs destinés à faciliter l’accueil des paratriathlètes sur ses épreuves.

Dans le cadre de sa réglementation sportive, la F.F.TRI. prévoit que lorsque c’est techniquement possible, un organisateur s’engage à recevoir des paratriathlètes et met tout en œuvre pour les accueillir en toute sécurité.

Faciliter l’accueil et la pratique

Afin d’identifier les épreuves accessibles et de garantir certaines conditions de sécurité et d’accessibilité, un “Label Accessible” a été créé.

Les organisateurs souscrivant à ce label doivent remplir 9 critères obligatoires tels que :

  • Mettre en place un parcours accessible à tous les handicaps,
  • Proposer un départ décalé aux paratriathlètes,
  • Une place de parking doit être réservée à chaque paratriathlète (…).

Un guide de préconisations a également été créé pour aider les organisateurs qui souhaitent accueillir des paratriathlètes sur leur épreuve.

Des fiches bonnes pratiques sont également disponibles pour les clubs, organisateurs et paratriathlètes.

En 2018, des stickers spécifiques sont mis à disposition des organisateurs afin d’identifier les paratriathlètes, notamment ceux dont le handicap n’est pas visuel.

Haut Niveau : des médailles à Tokyo

La F.F.TRI. s’inscrit dans un projet de performance dont le but est l’obtention de médailles aussi bien olympiques que paralympiques lors des Jeux de Tokyo en 2020.

Actuellement, la France figure dans le Top 5 mondial des nations en nombre de médailles sur les championnats du monde de paratriathlon, l’objectif fédéral est de maintenir à minima ce classement, voire de progresser dans la hiérarchie mondiale des nations.

Les axes prioritaires sur le Haut Niveau

Dans cette optique, la Fédération Française de Triathlon porte son action sur deux axes :

  • La détection des nouveaux paratriathlètes à potentiel.
  • L’accompagnement des paratriathlètes identifiés par le biais d’un suivi personnalisé dont l’objectif est de créer les conditions d’émergence de la performance.
4309c71b17a3ddb643fd92646ca665cdffffffffffffff