Label Sport Accessible

Afin de renforcer l’accueil des paratriathlètes sur les épreuves, la Fédération Française de Triathlon a créé le “Label Accessible”.

Ce label a pour but de garantir la sécurité et l’accessibilité sur les épreuves y ayant souscrit.

Il se compose de 9 critères obligatoires répartis dans les domaines de la sécurité et de l’accessibilité.

Sécurité : 3 critères obligatoires

Des bonnets et des dossards distinctifs

Des autocollants “Paratriathlètes” seront apposés sur les dossards pour permettre une meilleure identification.

 

Proposer un départ décalé aux paratriathlètes

Si au moins un.e paratriathlète en fait la demande, l’organisateur devra faire partir les paratriathlètes avec une avance de 10 minutes par tranche de 750m.

 

Présence d’un vélo ouvreur sur le parcours course à pied.

Le vélo doit être positionné en tête de l’épreuve paratriathlon (homme ou femme).

Accessibilité : 6 critères obligatoires

Commodités

Un toilette pour personne à mobilité réduite (PMR) doit être installé à proximité du site de course et à moins de 400 m du parc à vélo.

 

Parking

Une place de parking doit être réservée à chaque paratriathlète. Elle doit être située à proximité du parc à vélo (à moins de 400 m).

 

Parcours

Le parcours doit être accessible à tous les handicaps. Le sol doit être dur (stabilisé, goudron) et ne doit pas comporter de pente à plus de 8%.

Aire de Transition

Un espace adapté est mis en place dans l’aire de transition. Il doit être équipé d’une chaise et l’espace doit respecter les dimensions suivantes : 2,5m*2m pour les tandems et 4m*2m pour les handbikes et fauteuils

 

Ravitaillement

Les ravitaillements doivent être accessible aux fauteuils sur la totalité du parcours et à l’arrivée.

 

Transition

Chaque paratriathlète doit pouvoir bénéficier de l’aide d’un.e assistant.e dans l’aire de transition.

Document à télécharger

aea9b1455dc06ee6945130d8c773a0eapppppppppppppppppppp