Actualités F.F.TRI.


Les tricolores en quête de médailles européennes - Championnat d'Europe Elite, Junior et de Paratriathlon, 16 - 18 juin 2017

Les tricolores en quête de médailles européennes - Championnat d'Europe Elite, Junior et de Paratriathlon, 16 - 18 juin 2017
Le 14 Juin 2017

Pendant trois jours, à Kitzbühel, ce ne sont pas moins de dix-sept athlètes français.e.s qui partiront à la conquête de médailles européennes. Paratriathlètes, Juniors et Elites seront réunis avec un objectif commun : porter haut la trifonction tricolore. 
 
Une délégation jeune mais ambitieuse chez les élites
 
En Autriche, c'est bien la nouvelle génération qui sera à l'oeuvre. Cassandre Beaugrand (20 ans), titrée l'an passé chez les juniors et 30e des Jeux Olympiques de Rio, ainsi que Léo Bergère (21 ans), effectueront leur premier Championnat d'Europe en Elite. Simon Viain (23 ans) et Raphaël Montoya (21 ans), participeront à leur 2e championnat d'Europe Elite, après respectivement  Genève en 2015 et Lisbonne en 2016. 
 
Si les athlètes tricolores sont jeunes, ils prendront le départ avec l'expérience des courses de haut niveau. Ils ont les qualités et la préparation leur permettant d'être présents aux avant-postes de la course. Leurs ambitions sont donc légitimes.
 
En début de saison, Léo Bergère a pris une très prometteuse 11e place sur la WTS d'Abu Dhabi, pour sa première expérience à ce niveau. Raphaël Montoya et Simon Viain ont tous deux récemment démontré leur bonne forme du moment en emportant l'argent et le bronze lors de la Coupe du Monde de Madrid. 
 
Il faudra tout de même s'attendre à une concurrence relevée. Chez les femmes, la présence des britanniques India Lee (Championne d'Europe en titre), Non Stanford, Jessica Learmonth, et Sophie Coldwell promet une course offensive dès la natation. Au départ également, l'autrichienne Sara Vilic, troisième de la WTS d'Abu Dhabi, qui courra à domicile. 
 
Chez les hommes, Fernando Alarza, quatre podiums en WTS depuis le début de la saison, sera un concurrent de taille. Egalement au départ, Dmitry Polianskiy et Andrea Salvisberg, respectivement deuxième et troisième l'an passé. Enfin, il faudra surveiller les Portugais Jao Pereira et Jao Silva, régulièrement aux avant-postes sur le circuit WTS. 
 
Sébastien Poulet, entraîneur national : "A Kitzbuhel, c'est bien la nouvelle génération qui toque à la porte de ses aînés ! Bien que la délégation soit jeune, chaque athlète a une expérience globale qui lui permet d'avoir des ambitions légitimes. Tous ont montré qu'ils étaient très en forme actuellement et qu'ils pouvaient prétendre à être performants et obtenir un bon résultat, et c'est l'état d'esprit dans lequel ils se déplacent en Autriche
 
Cassandre Beaugrand : "Ma préparation s'est bien déroulée dans l'ensemble. J'ai vraiment hâte de prendre le départ de mes premiers Championnats d'Europe Elite vendredi ! Mon objectif est de réaliser une course complète et de serrer les dents pour aller chercher la meilleure place possible. Je vais profiter de cette course pour engranger le maximum d'expérience pour la suite"
 
Léo Bergère : "Depuis la Coupe du Monde de Madrid, qui n'a pas été à la hauteur de mes espérances, la forme revient bien ! Mon objectif sera donc de réaliser une course vraiment complète et d'être prêt à m'exprimer sur tous les scénarios possibles"
 
L'Equipe de France de Paratriathlon pour confirmer sa domination, Gwladys Lemoussu en quête d'un titre, Elise Marc pour le doublé
 
Même lieu, trois ans en arrière : l'Equipe de France de Paratriathlon décrochait deux médailles au Championnat d'Europe, l'argent et le bronze. L'an passé, à Lisbonne, ce ne sont pas moins de 5 médailles européennes qui ont été raflées par les tricolores.
 
Désormais leader, c'est avec des ambitions légitimes que la délégation française prendra le départ à Kitzbuhel.
 
Elle sera composée de 9 athlètes, une densité rare sur le circuit. Elise Marc, Championne d'Europe en titre tentera de réaliser le doublé. Troisième l'an passé, la médaillée des Jeux Paralympiques de Rio, Gwladys Lemoussu, se battra pour l'or. Seront également au départ, Stéphane Bahier et Yannick Bourseaux, respectivement 2e et 3e l'an passé. Complètent la délégation Alexis Hanquiquant, nouveau venu dans l'Equipe et déjà vainqueur de la WPS de Gold Coast, Alexandre Paviza, Ahmed Andaloussi, Geoffrey Wersy et Yan Guanter.
 
Nicolas Becker, entraîneur national : "Nous avons de bonnes ambitions pour ce Championnat d'Europe. Tous nos athlètes devraient pouvoir faire un top 6 dans leur catégorie, et la majorité d'entre eux peuvent prétendre à un podium. Evidemment, il faut rester prudents car le Championnat d'Europe reste une course d'un jour, et de nombreuses nations présentent de nouveaux effectifs. Mais nos athlètes sont en forme, et ils n'ont cessé de le montrer depuis ce début de saison
 
Gwladys Lemoussu : "L'objectif, c'est le podium ! Après ma victoire à Besançon, je suis plutôt confiante. Mais je reste méfiante tout de même. Il y a plusieurs concurrentes au départ, dont la vice-championne paralympique, qui n'ont pas encore couru cette saison. Je ne connais donc pas leur état de forme. Mais je vais tout mettre en place pour être dans les meilleures conditions physiquement le jour de la course. En 2014, j'avais couru mes premiers championnats d'Europe sur ce même site. Je suis contente d'y retourner, et j'espère repartir avec une médaille
 
Alexis Hanquiquant : "Je suis en pleine forme ! J'ai prouvé sur la WPS de Gold Coast, en avril dernier, ainsi que sur la Coupe du Monde de Besançon il y a quelques semaines, que j'étais capable de gagner. L'objectif sera donc de monter sur le podium ! Il s'agit de mon premier Championnat d'Europe, et sur une course d'un jour, tout peut arriver. Mais je me suis préparé pour, tant physiquement que mentalement. Je pars serein et conquérant"
 
L'Equipe de France Junior construit son avenir
 
Côté juniors, l'heure sera à l'apprentissage. Si Louis Vitiello a déjà couru le Championnat d'Europe Junior l'an passé, il s'agira d'une première pour Max Stapley, Léa Coninx et Jessica Fullagar. Ils vont donc pouvoir se confronter aux meilleurs jeunes européens de leur âge et se rendre compte des exigences d'un championnat international Junior.
 
Sébastien Poulet, entraîneur national : "Avec cette délégation, nous construisons l'avenir. Louis Vitiello était présent à Lisbonne en 2016, il sait donc où il met les pieds et ce qu'il doit réaliser pour figurer parmi les meilleurs. Max, Léa et Jessica sont encore relativement jeunes et peu expérimentés. Pour eux, le contrat sera rempli s'ils arrivent à bien aborder cette épreuve, à exprimer pleinement leur potentiel et à faire une course à leur niveau dans un contexte qu'ils ne connaissent pas encore. S'ils parviennent à réaliser cela, alors le résultat devrait être à la hauteur de ce que l'on attend d'eux. Ce Championnat d'Europe n'est qu'un début, une étape, et doit pouvoir leur permettre d'engranger un maximum d'expérience
 
Remonter sur le podium en relais mixte
 
La nouvelle est tombée en fin de semaine dernière : le relais mixte sera aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 ! Une épreuve qui réussit bien à l'Equipe de France, qui a en 2015 remporté les titres de Championne d'Europe en Elite et en Junior, avant de rafler l'or mondial la même année. Après une quatrième place frustrante l'an passé, les tricolores auront à cœur de remonter sur le podium. Car Tokyo se prépare dès aujourd'hui.  
 
PROGRAMME CHAMPIONNAT D'EUROPE
 
Vendredi 16 juin
8h00 : Départ courses Paratriathlon
14h00 : Départ Juniors Femmes
16h00 : Départ Elites Femmes
 
Samedi 17 juin
13h30 : Départ Juniors Hommes
16h00 : Départ Elites Hommes
 
Dimanche 18 juin
14h00 : Départ relais mixte Juniors
16h30 : Départ relais mixte Elites
 
TITRES ET MÉDAILLES 2016 
 
Juniors 
1ère - Cassandre Beaugrand
 
Paratriathlon 
1ère - Elise Marc (PT2)
2e - Stéphane Bahier (PT2)
3e - Yannick Bourseaux (PT4)
3e - Gwladys Lemoussu (PT4)
3e - Arnaud Grandjean (Guide Julien Hervio) (PT5)
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB