Actualités F.F.TRI.


Les favoris se sont imposés chez les paratriathlètes

Les favoris se sont imposés chez les paratriathlètes
Le 7 Septembre 2017

Gravelines a accueilli dimanche le Championnat de France de Paratriathlon. Une deuxième organisation de ce type dans la partie la plus septentrionale de l'hexagone, puisque Cambrai avait accueilli l'événement il y a deux ans.

 

Aussi bien les athlètes que les cadres fédéraux sont repartis ravis.  Car le site du PAarc des Rives de l'Aa est parfaitement adapté, avec ses pontons au ras de l'eau permettant un accès aisé au bassin  pour les athlètes amputés, son parcours cycliste sans circulation automobile à l'intérieur et à proximité immédiate du site et une partie pédestre dessinée au cœur de ce même lieu offrant sécurité et sérénité. Les participants garderont aussi en mémoire la belle ambiance qui a régné dans les zones de transition et d'arrivée. Le niveau de performance de ces athlètes différents de ceux que les spectateurs ont l'habitude de regarder a sans aucun doute incité ces derniers à applaudir et encourager de la voix plus fort qu'à l'accoutumée.

 

Côté compétiteurs, quasiment toutes les grandes figures du paratriathlon français avaient tenu à être présentes, en dépit d'une programmation de ce rendez-vous national juste après un camp d'entraînement de l'équipe de France à Aix et à un peu moins de deux semaines du Championnat du Monde à Rotterdam. Toujours au chapitre des circonstances dans lesquelles la compétition a eu lieu, on notera que les conditions météo en cette fin de saison ont été bien meilleures que lors de certaines éditions antérieures positionnées en début d'année.

 

En tout cas, on a pu apprécier le niveau impressionnant d'athlètes confirmés comme Yannick Bourseaux ou Gwladys Lemoussu ou des valeurs montantes comme Alexis Hanquinquant. A ces valeurs sûres qui devraient rapporter à l'équipe de France des médailles au pays des tulipes, on ajoutera la présence d'athlètes locaux. Ceux-ci ont été encouragés encore un peu plus que les autres, bien évidemment ! La plus belle cote de popularité est sans doute à mettre à l'actif de l'Hazebrouckois Antoine Pérel, un athlète malvoyant, et son guide Olivier Lyoen. Pour leur première participation, ils ont tenu la dragée haute à l'expérimenté et inamovible Messin Arnaud Grandjean et son partenaire, et ont du même coup ajouté une pointe de piment de nature à faire vibrer les spectateurs.

 

Globalement, ce Championnat n'a apporté aucune surprise. Parmi les faits les plus marquants, le Nantais Alexandre Paviza a profité de l'absence d'Ahmed Andaloussi pour troquer l'argent contre de l'or en PTWC (athlètes en fauteuil), le Lavallois Stéphane Bahier a repris son titre en PTS2, le Rouennais Alexis Hanquinquant a écrasé la concurrence en PTS4 et réalisé le 2ème meilleur chrono du jour juste derrière le Montluçonnais Yannick Bourseaux qui, chez les PTS5, a encore une fois pris le meilleur sur Maxime Maurel.

 

Gageons que nos représentants seront en grande forme et motivés pour briller le 15 septembre prochain aux Pays-Bas. Et qu'ils seront encore plus suivis et applaudis en 2018…

 

 

Eric CATTIAUX

Speaker F F TRI

 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB