Actualités F.F.TRI.


Le service civique, pensez-y !

Le service civique, pensez-y !
Le 9 Février 2017

Le dispositif
La loi du 10 mars 2010 relative au Service Civique a créé deux formes de Service Civique: l’engagement de Service Civique et le volontariat de Service Civique.
L’engagement de Service Civique est la forme principale du Service Civique, destinée aux jeunes de 16 à 25 ans. Il s’agit :
d’un engagement volontaire d’une durée de 6 à 12 mois pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans un des neuf domaines d’intervention reconnus prioritaires pour la Nation: culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence, mémoire et citoyenneté, santé solidarité, sport;
d’au moins 24 heures hebdomadaires;
donnant lieu au versement d’une indemnité prise en charge par l’État, et d’un soutien complémentaire, en nature ou en numéraire, pris en charge par l’organisme d’accueil;
ouvrant droit à un régime complet de protection sociale financé par l’État.
 
Les grands principes du dispositif
- Un engagement volontaire au service de l’intérêt général, 
- Des missions complémentaires de l’action des salariés, des stagiaires et bénévoles,
- Des missions accessibles à tous les jeunes,
- Des missions permettant de vivre une expérience de mixité sociale.
 
Les agréments
Pour pouvoir accueillir des volontaires, l’agence du service civique impose l’obtention d’un agrément.
Deux types d’agréments existent (cliquez ici pour consulter le schéma explicatif) :
- L’agrément individuel
L’agrément individuel, permet uniquement à la structure ayant déposé sa demande d’agrément de pouvoir accueillir un volontaire ou des volontaires. L’association définit son propre besoin et dimensionne la lettre de mission du ou des volontaires en fonction.
- L’agrément collectif
Cet agrément permet à une structure d’obtenir un agrément pour l’ensemble de son réseau. La structure porteuse de l’agrément, devient responsable de la coordination et de la gestion de la totalité du dossier.
 
Dans le cadre de l'agrément collectif de la Fédération
 
Une gestion administrative centralisée
La mise en oeuvre et le suivi de ce dispositif impose une organisation interne rigoureuse et efficace.
 
Comment ça marche ? 
C’est afin de renforcer son action et accompagnement auprès de ses structures affiliées et de favoriser le développement de l’ensemble de ces activités que la fédération Française de Triathlon prendra à sa charge l’ensemble de la gestion administrative du dispositif.
Néanmoins, les structures d’accueil devront s’engager via notamment la signature d’une charte à respecter les règles fondamentales du service civique et des conditions fédérales.
 
Répartition des rôles
Actions Fédération Structures d'accueil
Accompagnement des associations sur le choix de leur lettre de mission en lien avec celles définies par la fédération x  
Mise en ligne de l'annonce sur le site de l'ASC x  
Mise en relation des volontaires et structures d'accueil x  
Choix du volontaire   x
Visite médicale du volontaire avant la mission   x
Désignation d'un tuteur    x
Réalisation du contrat  x  
Compilation et reccueil des différentes pièces nécessaires au recrutement du volontaire   x
Remplissage des états de présence sur la plateforme ELISA x  
Suivi des formations obligatoires (PSC1 et citoyenne) x  
Réalisation d'un bilan nominatif entre le volontaire et le tuteur   x
Réalisation d'un bilan d'activités global du dispositif x x (contribution)
Accompagnement des associations à chaque étape de la mission du jeune x  
 
Les lettres de missions fédérales
La fédération a défini 5 domaines d’intervention traduits en 5 intitulés de mission oeuvrant pour le développement des disciplines de la FF.TRI. et dans lesquelles les associations affiliées peuvent s’inscrire :
 
Le coût de l’accueil d’un volontaire
Le Service Civique ouvre droit à une indemnité financée par l’Etat de 470,14 euros net par mois quelle que soit la durée hebdomadaire du contrat. 
En plus de ces 470,14 euros, le volontaire peut percevoir une bourse de 106,94 euros si :
- il est bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA) au moment de la signature du contrat de Service Civique ou si vous appartenez à un foyer bénéficiaire du RSA ;
- il est titulaire d’une bourse de l’enseignement supérieur du 5ème, 6ème ou 7ème échelon au titre de l’année universitaire en cours. Ce critère ne vous concerne donc que si vous poursuivez vos études en même temps que votre mission.
 
Enfin, les organismes d’accueil doivent verser une prestation nécessaire à la subsistance, l’équipement, l’hébergement ou au transport. Elle peut être servie en nature, au travers notamment de l’allocation de titre-repas, ou en espèces. Le montant minimal mensuel de cette prestation est fixé à 106,94 euros.
Aussi, une aide, pour le suivi et l’encadrement du jeune, de 100 euros par mois/volontaire sera versée à l’association bénéficiaire.
 
Documents ressources
Site de l’agence du service civique : http://www.service-civique.gouv.fr/
 
Votre interlocuteur fédéral
Delphine LABORDE : dlaborde@fftri.com
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB