Actualités F.F.TRI.


Impossible n'est pas français - Championnat du Monde de Relais Mixte - Hambourg (ALL) - 15-16 Juillet 2017

Impossible n'est pas français - Championnat du Monde de Relais Mixte - Hambourg (ALL) - 15-16 Juillet 2017
Le 17 Juillet 2017

Après la chute de Cassandre Beaugrand la vieille, et son abandon pour le relais mixte, les français ont démontré qu'il en fallait plus pour les arrêter. Déterminés et combatifs, Jeanne Lehair, Dorian Coninx, Emilie Morier et Vincent Luis ont tout donné pour défendre au mieux la France. 
 
Les couleurs françaises ardemment défendues
 
Rien n'est jamais joué en relais mixte, et Hambourg nous l'a prouvé encore aujourd'hui ! L'équipe américaine, pourtant longtemps en tête de course, a finalement manqué l'or de peu. Ce sont les australiens qui l'ont emporté, au terme d'une très belle bataille. La médaille de bronze est revenue aux Pays-Bas.
 
Côté français, on y a cru ! Jeanne Lehair, qui remplaçait Cassandre Beaugrand au pied levé suite à sa chute de la veille, a d'entrée de jeu placé la France parmi les leaders, finissant sa course dans les dix premières. Dorian Coninx a ensuite réalisé un relais impressionnant. Accompagné de l'américain Ben Kanute, il est parvenu à créer la cassure à vélo, et à prendre la tête de la course. C'est ensuite, la jeune Emilie Morier qui s'est élancée. Elle a donné le relais à Vincent Luis en 6e position, à une quarantaine de secondes des premiers. Malgré un vélo en solitaire, il n'a jamais rien lâché pour que la France conserve sa 6e place.
 
Sébastien Poulet, entraîneur national : « Le résultat final reflète le niveau actuel de notre Equipe de France relais. Dans l'équipe, nous avions deux jeunes filles qui n'ont pas beaucoup d'expérience à ce niveau là de compétition et qui ne sont pas encore au niveau des meilleures mondiales. A l'heure actuelle, c'est difficile  pour nous de rivaliser avec des nations comme les Etats-Unis, l'Australie ou la Grande-Bretagne, qui ont un vivier important de sportifs pour constituer leur équipe, car ce n'est pas notre cas aujourd'hui. Malgré tout, cela reste une 6e place et ce n'est pas un mauvais résultat ! » 
 
Tokyo en ligne de mire, l'avenir continue de se construire
 
Plus que le résultat final, ce qui comptait aujourd'hui pour le clan français, c'était d'engranger de l'expérience sur le format relais, pour continuer de construire l'échéance olympique Tokyo 2020. 
 
Sébastien Poulet : « Aujourd'hui, nous sommes dans une phase de réflexion pour construire le relais français de demain, et nous échangeons beaucoup, au sein du staff et avec les athlètes. Nous avons trois ans avant Tokyo, ça va passer très vite. Nous devons commencer dès maintenant à mettre en oeuvre un plan de bataille pour être prêts le moment venu. »
 
RÉSULTATS
1 Team Australia 01:22:38
2 Team United States 01:22:42
3 Team Netherlands 01:22:47
(...)
6 Team France 01:23:49 
 
COMPOSITION DU RELAIS
Vincent Luis (Sainte-Geneviève Triathlon)
Dorian Coninx (Poissy Triathlon)
Emilie Morier (Issy Triathlon)
Jeanne Lehair (Metz Triathlon)
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB

Vidéos

Photos