Actualités F.F.TRI.


2ème étape du Grand Prix Triathlon 2017 : Valence à l’heure internationale

Actualités F.F.TRI.

2ème étape du Grand Prix Triathlon 2017 : Valence à l’heure internationale

2ème étape du Grand Prix Triathlon 2017 : Valence à l’heure internationale
Le 2 Juillet 2017

 

Seulement quelques semaines après les championnats d’Europe de triathlon courte distance et de Sprint, Valence accueillait un plateau international de choix. Chez les filles l’EC Sartrouville a pu compter sur Kate Waugh la jeune britannique sacrée championne d’Europe junior. Chez les hommes, le double champion d’Europe Joao Pereira de Saint-Jean de Monts était également au départ aux cotés de Raphael Montoya (EC Sartrouville) et de Pierre Le Corre (Montpellier) vice-champions d’Europe.

Les meilleurs tricolores étaient également au rendez-vous avec la rentrée sur le circuit du Grand Prix d’Emmie Charayron pour le Tri Val de Gray mais surtout de Vincent Luis de Sainte-Geneviève, quatrième aux derniers championnats d’Europe Sprint et vainqueur ici il y a un an.

 

Vincent Luis indétrônable sur un podium mondial

 

Alors qu’il venait sans afficher de grandes ambitions, Vincent Luis a encore montré qu’il fallait compter sur lui sur ce Grand Prix de Valence qu’il affectionne tant. « Je suis fatiguée de ma semaine d’entraînement et je me remets d’une blessure qui m’a pas mal gêné ces dernières semaines », juste avant le départ au moment de déposer son matériel dans le parc à vélo, le tricolore septième lors des derniers Jeux Olympiques se voulait plutôt discret.

Alors que les garçons de Poissy se préparaient eux à en découdre auprès du troisième mondial en 2015, le scénario de course a donné raison aux actuels leaders du classement général par équipe.

 

Partis dans une eau à 24 degrés, plus chaude que l’air ambiant largement refroidi par de fortes rafales de vent allant jusqu’à 60 km/h, la natation est restée plutôt groupée tout au long des 750 mètres de nage. Même si on a pu distingué un bonnet bleu ciel en tête, pas de cassure au milieu des concurrents mais un grand groupe qui s’étire progressivement après les deux premières bouées.

Et à la surprise générale c’est Romain Béraud du Tricastin Triathlon Club qui sort en tête de l’eau après 9mn10 de course et se retrouve acclamé par tout le public à l’entrée de l’aire de transition. Malheureusement pour lui un soucis à vélo le contraint à abandonner quelques minutes plus tard.

Juste derrière lui, on retrouve Raoul Shaw de Poissy qui sortira le plus vite du parc à vélo, devant Vincent Luis, troisième après la T1.

 

Le vent souffle fort sur ce parcours de vingt kilomètres à effectuer en cinq boucles de 4 kilomètres. Très vite un groupe de tête se forme avec une dizaine de garçons dont Raoul Shaw, Aurélien Raphael, Anthony Pujades (Poissy) ou encore Henri Schoeman de Sartrouville et Vincent Luis.

Les Pisciacais appliquent leur tactique pour se placer dans le classement par équipe alors que Dorian Coninx est emprisonné dans un peloton qui pointe rapidement à plus d’une minute des leaders.

Lors de la deuxième boucle, l’écart se creuse devant sur une accélération de Vincent qui impose son rythme, 30 secondes devant le groupe de chasse où le Team Charentes tient la cadence.

Seul le Sud-Africain Henri Schoeman parvient à rester dans la roue de Luis. Le duo ne sera pas inquiété par ses poursuivants, derrière l’écart se creuse alors que le groupe de chasse se fait rattraper. Le peloton, bien emmené par Léo Bergère du Saint-Jean de Monts Vendée Triathlon, parvient à revenir sur les hommes de Poissy et relance la course juste avant de déposer les vélos.

 

A la sortie de l’aire de transition c’est Vincent Luis qui prend les commande, tout juste talonné par Henri Schoeman. Ils sont déjà assez loin devant leurs concurrents, plus de trente secondes les séparent des autres prétendants au podium au départ de la course à pied. Un duel acharné commence alors. Vincent qui veut cette nouvelle victoire ici à Valence laisse passer le médaillé de bronze olympique aux jeux de Rio dans le premier kilomètre.

Face au vent, Schoeman préfère se cacher et laisse passer Vincent pour s’abriter derrière lui. Mais le licencié de Sainte-Geneviève Triathlon en garde sous le pied et parvient à sortir une dernière accélération dans les 300 derniers mètres pour franchir la ligne d’arrivée après 52mn23 de course, trois secondes devant le Francilien.

C’est le portugais Joao Pereira du Saint-Jean de Monts Vendée qui complète le podium après un sprint acharné, devant Krisitan Blummenfelt (EC Sartrouville), Joao Silva (Les Sables Vendée Triathlon) et Léo Bergère (Saint-Jean de Monts).

Retour gagnant en Grand Prix pour Vincent Luis, ravi de remonter sur la plus haute marche du podium à Valence devant un public tout acquis à sa cause.

 

Réaction de Vincent Luis :

« Le Grand Prix de Valence me réussit bien, j’espère qu’il y en aura encore un ici l’année prochaine. J’avais choisi de nager vraiment fort, ensuite à vélo j’ai senti que les gars de Poissy n’étaient pas en grande forme, j’en ai profité pour gérer ma course avec Henri Schoeman. Sur la course à pied on s’est bien accroché, mais je suis plutôt bon au sprint, j’ai pu faire une dernière accélération au bon moment avant l’arrivée pour l’éloigner définitivement et gagner à nouveau ici. »

 

PODIUM INDIVIDUEL

1- Vincent Luis - Sainte-Geneviève Triathlon

2- Henri Schoeman - EC Sartrouville

3- Joao Pereira - Saint-Jean de Monts Vendée

 

PODIUM PAR EQUIPE

1- EC Sartrouville

2- Saint-Jean de Monts Vendée Triathlon

3- Les Sables Vendée Triathlon

 

Cassandre Beaugrand frappe encore

 

Un peu plus tôt, en fin de matinée, les filles ont bénéficié d’une météo un peu plus chaleureuse mais toujours perturbée par le mistral.

C’est donc au frais et sans combinaison qu’elles se sont jetées à l’eau, guidées par une Andrea Hewitt motivée malgré un retour de Nouvelle-Zélande depuis 3 jours seulement. La Pisciacaise a mis de côté le décalage horaire pour mener dès la natation sur son premier Grand Prix de la saison. Poissy se place devant jusqu’à la première bouée, le groupe s’étire jusqu’à en venir à une petite cassure au passage de la deuxième bouée.

A mi-parcours, Carolina Routier d’Issy Triathlon prend les choses en main, suivie de près par Taylor Spivey de Sartrouville. L’américaine récente deuxième en WTS à Leeds ainsi qu’en Coupe du Monde à Madrid est la plus rapide à la sortie de la première transition. Les deux filles partent en tête après 10mn15 de natation, quelques secondes devant Cassandre Beaugrand de Poissy qui est la troisième à quitter le parc.

 

C’est alors la stratégie d’équipe qui lance les dix kilomètres à vélo. Quatre filles de Poissy entourées par trois filles de Sartrouville annonce une lutte serrée pour le classement par club.

On y retrouve bien évidemment Andréa Hewitt en forme en ce début de saison avec deux victoires en WTS aux cotés de ses partenaires Cassandre, Justine Guerard et Sandra Dodet. Sous les couleurs vertes et blanches de Sartrouville, ce sont Taylor Spivey, Mathilde Gautier et Thérèse Feuersinger l’Autrichienne qui s’accrochent aux actuelles leaders après Dunkerque.

Elles sont une dizaine à mener la danse, le deuxième groupe pointe à 38 secondes avec Audrey Merle et Emilie Morier d’Issy Triathlon.

Pour son retour sur le circuit sous ses nouvelles couleurs du Tri Val de Gray, Emmie Charayron se retrouve vite coincée à une minute de la tête.

Après la troisième boucle elles sont toujours les mêmes onze filles à rouler devant et creusent l’écart pour laisser leurs poursuivantes à plus d’une minute dix.

 

La deuxième transition est décisive pour voir se dessiner un tiercé en tête de la course à pied. Cassandre Beaugrand sort en tête du parc à vélo devant sa compatriote Andrea Hewitt. Ashley Gentle de Metz Triathlon suit de près les deux Franciliennes après un très bon parcours cycliste en 29mn34. Poissy gère parfaitement sa course en tête, dans le groupe de chasse, la Chilienne Barbara Riveros du Tri Val de Gray s’accroche à son rêve de remporter à nouveau ce Grand Prix comme il y a un an et relance sa foulée pour tenter de revenir sur la tête de la course.

Le duo de Pisciacaises fonctionne bien, Andrea impose son rythme et garde Cassandre dans sa foulée alors que l’Australienne Ashley Gentle gagne progressivement du terrain. Les trois filles n’ont plus qu’à se battre pour déterminer l’ordre du podium, derrière Taylor Spivey et Sandra Dodet sont trop loin mais font le travail pour prendre les points par équipe.

C’est finalement une pénalité infligée à Andrea Hewitt qui vient très vite éliminer une partie du suspense. Une chaussure hors du box coûte cher à la Néo-Zélandaise qui devra se contenter de la troisième place. Cassandre elle en profite pour remporter sa deuxième victoire d’affilée en Grand Prix en 58mn et 41sec de course, neuf secondes devant Ashley Gentle.

Comme chez les garçons, c’est encore un podium international qui est mis à l’honneur en ce début de saison très prometteur.

 

Réaction de Cassandre Beaugrand :

« Aujourd’hui je m’attendais pas trop à gagner parce que je n’étais pas sure de mes sensations de course. Finalement je me suis sentie mieux que je l’imaginais et j’ai pu faire une bonne étape. En course à pied il a fallu rester vigilante, je suis partie assez vite et j’ai eu peur de ne pas tenir. Quand j’ai vu qu’Andréa avait une pénalité je me suis dit que je n’avais plus le choix et qu’il fallait absolument que ce soit moi. Je suis très contente d’avoir réussie. »

 

PODIUM INDIVIDUEL

1- Cassandre Beaugrand - Poissy Triathlon

2- Ashley Gentle - Metz Triathlon

3- Andréa Hewitt - Poissy Triathlon

 

PODIUM PAR EQUIPE

1- Poissy Triathlon

2- EC Sartrouville

3- Metz Triathlon

 

Tous les résultats :

http://triathlondevalence.fr/resultats.php?lang=fr#2_F5E57A

 

Anne ODRU

 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB